Jordan (BNS) ne croit pas à une guerre des monnaies imminente

Par
Le président de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan, a déclaré jeudi ne pas croire à l'imminence d'une guerre des monnaies à la suite des propos du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, selon lequels l'affaiblissement du dollar est une bonne chose pour les exportations des Etats-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ZURICH (Reuters) - Le président de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan, a déclaré jeudi ne pas croire à l'imminence d'une guerre des monnaies à la suite des propos du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, selon lequels l'affaiblissement du dollar est une bonne chose pour les exportations des Etats-Unis.