JPMorgan pourrait déplacer plus de 4.000 postes à cause du Brexit

Par
JPMorgan Chase pourrait déplacer plus de 4.000 emplois hors de Grande-Bretagne si le Brexit se traduisait par des divergences commerciales et réglementaires entre Londres et l'Union européenne (UE), a déclaré jeudi Jamie Dimon, le PDG de la banque américaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - JPMorgan Chase pourrait déplacer plus de 4.000 emplois hors de Grande-Bretagne si le Brexit se traduisait par des divergences commerciales et réglementaires entre Londres et l'Union européenne (UE), a déclaré jeudi Jamie Dimon, le PDG de la banque américaine.