La BCE interpellée par la politique de "dollar faible", selon Draghi

Par
Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a prévenu jeudi que la hausse de l'euro était une source d'incertitude et que les récentes déclarations de responsables américains en faveur d'un dollar faible pourraient la conduire à revoir sa stratégie si elles se traduisent par un changement des conditions monétaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a prévenu jeudi que la hausse de l'euro était une source d'incertitude et que les récentes déclarations de responsables américains en faveur d'un dollar faible pourraient la conduire à revoir sa stratégie si elles se traduisent par un changement des conditions monétaires.