La BCE veut des créances douteuses à moins de 10% du total, selon l'UBI

Par
Les responsables de la supervision bancaire de la Banque centrale européenne veulent que les banques ramènent relativement rapidement le poids des créances douteuses par rapport au total de leurs créances à moins de 10%, a déclaré jeudi le patron de la cinquième banque italienne, l'UBI.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Les responsables de la supervision bancaire de la Banque centrale européenne veulent que les banques ramènent relativement rapidement le poids des créances douteuses par rapport au total de leurs créances à moins de 10%, a déclaré jeudi le patron de la cinquième banque italienne, l'UBI.