Kering: les paiements au Panama et les mensonges au Sénat

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

devait être invité au Château par le Monarc?

Ce midi sur France inter, alain Minc nous vantait les mérites du sieur Pinault, self-made man et bénéficiaire de l'ascenseur social !!! Avec très peu de réactions des "journalistes" d'Inter ...

Quand on connait l'histoire de ce grand français, premier de cordée dans toute sa splendeur, et les origines de sa fortune, c'est à vomir. Mais qu'attendre d'autre d'Alain Minc ...

Je ne voudrais pas apparaître comme un analyste en graphologie, mais remarquez, Pinault signe comme Trump; comme les gens qui veulent cacher leurs mensonges dans les méandres de leur stylo! Etonnant non? 

  • Nouveau
  • 25/01/2019 19:18
  • Par

La ruse de ouf, mentir par écrit ! Mais pourquoi Benalla n'a-t-il pas invoqué une extinction de voix ?

Sénateurs ridicules et entreprises tricheuses, m'est avis que les adjectifs sont redondants.

  • Nouveau
  • 25/01/2019 19:31
  • Par

Un détail n'est pas expliqué: pourquoi verser le montant sur un compte à Singapour ? 

Et alors ??? La suite ???? 

..... et bien figurez vous que  Kering-Pinault a été condamné  à reverser 39 millions d'euros + plusieurs dizaines de milliers d'euros pour fraude au fisc italien !!!!!!!!

                          NOOOOON......... j'rigolais !!!!  cool laughing

"Gilets jaunes ne lâchons pas le RIC"

Pour stopper ces évasions fiscales que notre MONARC ne saurait voir, il faut plus que des Gilets Jaunes et beaucoup plus qu'un GRAND BLABLA, il nous faut tous devenir des RÉSITANTS DE L'ÉCONOMIE.

Devenons tous GRÈVISTES DE LA TVA pour sortir par le RIC RÉVOCATOIRE  le PRÉSIDENT POUR LES OLIGARQUES et stopper ses "réformes" de régression, sociale, démocratique, environnementale...

Texte de la PÉTITION-PRÉAVIS de GRÈVE DE LA TVA sur Change.org

Que peuvent ils bien faire pour justifier de telles rémunérations ?

On trouve que du beau monde, et étonnement ils ne répondent jamais, bizarre, vous avez dit bizarre, comme c'est bizarre! MDP journal naïf, comme c'est bizarre!

Un bon article de "Le Vent Se Lève" :

https://lvsl.fr/la-democratie-confisquee

******* que oui  !

  • Nouveau
  • 26/01/2019 01:22
  • Par

Most uncaring!

Dégage le souverainiste chouardiesque.

Tu mélange le fermier au gitan. Tu verras. Sale natio. 

Des premiers de cordée menteurs ? Je ne peux y croire ! Je suis effondré.

Est ce qu'un article comme celui ci serait sorti il y a 5 ans ? Journalistes de Médiapart, est ce que ce type d'enquête augmente et devient plus facile à réaliser ou est ce l'inverse ?

Je pense au Consortium Européens ? Mais est ce que la "transparence" de Bercy et ou de l'Europe vous permet elle de lever plus de lièvres ?

Sinon, plutôt que s'acharner à vouloir couper la tête des rois, il existe un moyen bien plus simple et nettement plus puissant d'exprimer son mécontentement : C'est de boycotter PPR par exemple. On ne s'imagine pas la force que l'on a si l'on se met à boycotter tous les produits d'un groupe. Mais cela à deux inconvénients :

Toujours être sur ses gardes de ce que l'on achète. Les groupe se cachent derrière chaque marques, chaque enseigne.

Peut être payer plus cher un produit "éthique fiscalement" qu'un produit PPR.  Un moment on veut tout moins cher, la même marque que dans la pub. On se rue sur un produit Gucci parce que c'est classe ! Ben derrière, Gucci se gave à vendre avec des marges à 200 ou 300%. Les dindons ce sont les acheteurs !! Et sur toute la ligne !! Par exemple, Gucci vend des lunettes et dans la foulée nous sommes en train de perdre un excellent savoir faire lunetier dans le jura. A prix égal, on ira vers la marque Italienne...  

S'habiller, c'est voter. Manger, c'est voter, Rouler, c'est voter. Ne l'oublions jamais, ils ne font que suivre nos comportements !

Bonne idée ! j'arrête d'acheter du PPR ! D'accord je n'en ai pas les moyens, mais ça fait du bien de le dire.

Probable qu'en 5 ans de plus en plus de milliardaires optimisent légalement et que donc de plus en plus de leurs employés sont au courant et que de plus en plus de fuites sont potentiellement possibles. La question n'est pas de savoir si le remplacement de nos élus a changé quelque chose dans les fuites (je ne crois pas) mais plutôt de savoir quand ils vont se rendre compte qu'ils nous ont pondu des lois scélérates et quand ils vont monter au créneau pour changer tout ça. Si le mouvement des GJ perd de son intensité en se divisant (ce qui ne manquera pas d'arriver si ce qu'on entend se confirme) on n'est pas près de voir Macron jouer Robin des bois. 

Il ne faut pas décourager les premiers de cordée, voyons ! C'est lamentable, mais pourquoi se gêneraient-ils, l'impunité leur est carrément assurée ; le verrou de Bercy les protège.

Pan un bon coup de flasball dans les ressources de l Etat ...un vrai profiteur antipatriotique aurait dit Marine... oui sauf que marine marchande . .. aussi
  • Nouveau
  • 26/01/2019 13:18
  • Par

Bennalla ment au sénat,  les conseillers  présidentiels mentent au sénat, la police omet de dire des éléments   et enfin  cette société KERING  ment au sénat.

C'est quoi le sénat au juste,  une  pantomine , une  parodie de démocratie,  quel pouvoir de se faire  respecter  ??  Bon  on  y es bien  rénuméré  c'est  vrai!!!! 

Je pense que les 2 sénateurs Bocquet surtout, hyper tenace-coriace,  et Pillet,  ulcéré par les mensonges à répétition d'une pluralité de personnes - y compris morales- devant la représentation nationale,  ne vont pas lâcher l'affaire !

Ne  surtout pas compter sur les élucubrations verbales du prsdt  menteur-imposteur Macron qui protège  systématiquement tous les gros (Aéroport de Toulouse, de Paris : lire la chronique de Paul Cassia, d'Alsthom : lire les articles de Mdpart etc....) CONTRE les petits.

Espérons que ces 2 sénateurs vont être offensifs d'offensifs. 

On va leur réserver une cellule au Japon avec Carlos c’est le nouvel eldorado des tricheurs

Cet article ne serait il pas fake ?

"Les paradis fiscaux, c'est fini" (2010 - Paul Bismuth)

https://m.youtube.com/watch?v=Uzk8UD_b99M

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Il faut se résigner , les grandes fortunes : un joli tas de fumiers très utiles en politique , tenus par les couilles ils finissent par pisser quelques devises qui font croire que Bercy a gagné un pactole . Le Maire se fout de nous : 2,5 milliards toujours chouravés par la Société Générale , il veut nous faire croire qu'il est féroce en taxant les GAFA d' un "énorme" 3% , ç'est de moins en moins drôle .

innocentet qu'en pense  CARLOS  GOSHN  du fond de sa geôle japanese ? ? ? ?sealed

 

  • Nouveau
  • 26/01/2019 19:15
  • Par

SI le PDG était honnête il n'aurait pas pu accumuler sa fortune en milliards d'euros !

 

Encore des voyouseries à l'origine des déficit publics français, italien, parmi beaucoup d'autres.

Lire en bas de la page 1 de l'article, un fragment des réseaux qui structurent le pouvoir néolibéral supranational qui vampirise les pays.

Il ne se passe pas une semaine sans qu'on ait droit à un nouveaux scandale financier, c'est devenu coutumier.

Mais ces gens là dinent à nos frais à la table du président, promettant des emplois et une economie forte pour la France.

Ils n'iront jamais en prison pour leur méfaits, ni ne rembourseront jamais le quart de ce qu'il ont volé au reste du monde, même après décision de justice.

Ils gagnent plus d'argent en étant virés qu'en étant employés.

On est juste censés, cons que nous sommes, faire confiance à ces grands hommes pour nous guider sur la voie d'une société idéale.

Des parasites, c'est tout ce qu'ils sont à mes yeux.

  • Nouveau
  • 31/01/2019 10:30
  • Par

                 Et ensuite, le président de ces gens dont la fortune affole nos cerveaux mal éclairés, s'étonne des révoltes du peuple qui me semblent bien calme au regard de ce qu'il subit!

  • Nouveau
  • 11/02/2019 10:15
  • Par

Bonjour, heureusement qu'il y a de vrais de vrais journalistes qui font un gros boulot d'investigation, et pas qu'en France.

N'oublions pas que 99.99 % des affaires rendues publiques ne le sont que grâce à ses journalistes, qui trop souvent risque leur vie.

Question divulgation d'affaires, les allemands auront toujours plus de chance en cela, cela vient du fait de la fédération, chaque Länder à sa propre et indépendante chaîne de télé. ...Oui vous avez bien lu indépendante

Attention, cela ne veut pas dire que l'Allemagne est le paradis, loin de là, mais il y a beaucoup moins de flou et pas beaucoup de  Gummiparagraphe                        Gummi = caoutchouc,  dans le texte élastique.                                                               Paragraphe = comme en France, texte de loi.

Maintenant, que faut il faire concrètement, en plus de l'action des GJ, pour que  nos parlementaires, nos sénateurs, nos magistrats dénoncent et pour les magistrats envoient  en taule ce beau monde.

Nous devrions savoir comment toute ces grande fortune on été subventionné par nos impôts pour s’enrichir si facilement et si vite
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

eic
Cette enquête a été réalisée en collaboration avec le réseau European Investigative Collaborations (EIC), avec lequel nous avons notamment réalisé les Football Leaks. Nous remercions en particulier nos confrères Sylvain Besson et Oliver Zihlmann, du groupe suisse Tamedia (Tribune de Genève/Tages Anzeiger) et notre consœur Cécile Tran-Tien, de la Radio Télévision suisse (RTS). 

Patrizio Di Marco s’est refusé à tout commentaire, via un courriel de ses avocats. Nous avons sollicité les trois principaux dirigeants de Kering, François-Henri Pinault, Jean-François Palus et Jean-Marc Duplaix. Nous avons reçu en retour un court courriel du porte-parole de Kering qui ne répond pas à nos principales questions. Le groupe a préféré apporter une « précision » consistant à porter des accusations contre un « ancien manager  », dont Kering ne donne pas le nom, mais qu’il prétend avoir identifié comme « la source des différentes enquêtes journalistiques sur la fiscalité du groupe » (lire dans l’onglet Prolonger). Mediapart n'a aucun commentaire à faire à ce sujet.

Toutes les autres personnes citées dans cet article ont refusé de nous répondre ou n’ont pas donné suite à nos questions.