Y a-t-il trop de fonctionnaires?

Par
En supprimant un poste de fonctionnaire sur deux partant à la retraite,Nicolas Sarkozy ne fait que reprendre un vieux slogan de droite. Pas sirare à gauche. Les fonctionnaires sont-ils vraiment trop nombreux?Deuxième volet de notre série sur la fonction publique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est la question qui fâche par excellence, capable à elle seule de ruiner un repas dominical. Dès qu'il s'agit des fonctionnaires, tout le monde a des idées bien arrêtées. Généralement, pas très positives. Fainéants, tout le temps en grève, inefficaces... dans l'imaginaire collectif, les agents publics cumulent les tares. Conclusion, quasi systématique: ils sont trop nombreux, il faut supprimer des postes.