Accord pour la vente de 300 Airbus à la Chine, annonce l'Elysée

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 25/03/2019 19:45
  • Par
Le 737 va coûter cher à Boeing. La question qui subsiste : quels sont les processus de fabrication que l’on va donner par la même occasion ? On vends aujourd’hui mais demain ? Une fois le savoir faire bradé....
  • Nouveau
  • 25/03/2019 20:13
  • Par
Ça valait bien une petite vieille piétinée par les flics pour que le tapis soit bien rouge...

Et puis bien sur la dictature chinoise avec ça ... 

Au-delà de son rôle à la fois de client et de fournisseur, la Chine est également un partenaire stratégique, comme en témoigne le fait que la première chaîne d'assemblage final d'Airbus, FAL, située hors des frontières de ses quatre pays européens fondateurs, a été ouverte à Tianjin, en 2008. Cette FAL, qui produit la famille d’avions de passagers A320 à couloir unique, a été rejoint en 2017 par un centre de complétion et de livraison de l’Airbus A330, qui constitue le premier centre d’Airbus à réaction gros porteurs en dehors des pays fondateurs. 

Ces Airbus A320   ne nous y trompons pas, seront fabriqués en Chine.

Exact ces Airbus seront fabriqués en dictature chinoise ! Et l'argent sera déposé dans les paradis fiscaux ...............................

Et on trouvera où le kérosène, carburant detaxé des riches pour les faire voler ? En raffinant l'huile des frites des gilets jaunes ?

C'est le prolétariat qui exerce  la dictature sur la bourgeoisie réactionnaire, selon le manuel du PCC,.Cela devrait  vous satisfaire et en plus les Chinois aident beaucoup le régime de Maduro qui vous est si  cher.

Ils seront assemblés en Chine ce qui n'est pas tout à fait la même chose.

L'assemblage n'est pas la plus grosse valeur ajoutée dans l'aéronautique, loin de là.

Assembler = fabriquer ? Belle leçon d'économie.

Boeing a lui aussi ouvert un centre de finition de ses moyens courriers en Chine.

Le premier moyen courrier en est sorti en décembre dernier sous la mandature Trump.

Et c'était bien sûr un 737 MAX.

 

De l'art d'approuver n'importe quoi ( assembler = "fabriquer" ) en rajoutant n'importe quoi.

Assembler ça donne du boulot à des chinois, ce qui se comprend s'agissant d'une commande d'Etat.

Militez pour la fermeture de l'usine Ferrero en France.

Les salauds qui y bossent assemblent des noisettes turques, de l'huile de palme indonésienne et du chocolat africain pour " fabriquer " du Nutella et courir planquer leurs salaires mirobolants aux Iles Vierges.

 

Ridicule ! 

'Quand vous achèterez boufferez chierez voyagerez chinois matin midi et soir vous êtes de ceux qui diront " nous n'avons rien vu" .....

Quand on a des valeurs et que l'on se fait passer pour "le pays des droits de l'homme" cette fumisterie, on ne commerce pas avec les dictatures.

Et n'oubliez pas de continuer à vous empoisonner au nutella !  

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale