OMC : la pire manière de négocier, à l’exception de toutes les autres

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les discussions de l'été 2008 à Genève ont déjà fait une victime : le «salon vert». C'est-à-dire la pratique, remontant à l'époque lointaine du GATT (prédécesseur de l'OMC), qui consiste à mettre dans une pièce une trentaine de délégations jugées représentatives de l'ensemble des membres pour déblayer le terrain.