EDF reporte d'un an l'EPR de Flamanville, surcoût de 400 millions d'euros

Par
EDF a annoncé mercredi son intention de réparer des soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville (Manche), ce qui va de nouveau alourdir la facture du réacteur nucléaire, de 400 millions d'euros, et retarder son démarrage de près d'un an.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé mercredi son intention de réparer des soudures défectueuses de l'EPR de Flamanville (Manche), ce qui va de nouveau alourdir la facture du réacteur nucléaire, de 400 millions d'euros, et retarder son démarrage de près d'un an.