Chômage: c'est au tour des femmes

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ah quelle belle idée les 35 heures et du travail pour le plus grand nombre : Travailler tous, pour gagner ensembles!

Bon résumé Sourire
M'enfin c'est la faute aux 35 heures on vous l'a dit répété :P

 

Travailler vient du mot latin travaillare qui signifie "torturer"

Quant à Laborare, il a donné en Français, le mot "labeur"

Le travail est une vraie plaie - c'est bien ce que les Chrétiens avaient compris puisqu'ils en ont fait une punition.

En fait, c'est pas de travail qu'on a besoin, c'est d'argent pour vivre !

Merci, j'ai bien ri.

Précise un peu là !

A propos du chômage:

Soit 150 Md€ de niches fiscales; j'en retire 50 Md € d'aides aux entreprises pour "favoriser l'emploi" et je crée 2 million d'emplois sous diverses formes, telles que emplois de fonctionnaires en grave déficit (enseignants, personnel médical, policiers...), emplois temporaires (4 ans) / salaire étudiants: contre heures de soutien scolaire, de surveillants-éducateurs dans les Etablissements scolaires..., un vrai salaire permettant d'en finir avec la misère estudiantine!, mais aussi des postes d'emplois en alternance permettant de lutter contre l'absence de qualification d'un grand nombre de jeunes et de lutter contre l'illettrisme...

HORREUR! J'augmente les déficits publics!!! ... VOIRE...

Ces nouveaux salariés n'émargent plus au chômage et différentes aides sociales ( environ 1,5 Md €)

Ils cotisent pour la retraite et à la sécurité sociale permettant ainsi de réduire les déficits sociaux (environ 5 Md €)

Ils payent des Impôts directs ce qui, outre la rentrée fiscale favorise l'intégration et la justice sociales (un chauffeur de taxi malien à New-York répondait à mon interrogation sur son intégration: "Pour les américains, je travaille, je gagne de l'argent, je consomme et je paye des impôts donc je suis américain...).

ILS CONSOMMENT et permettent une très forte relance de la consommation

Ajoutons-y quelques mesures de surtaxation des très hauts revenus (mais à 30%, pas à 1 ou 2%) et des entreprises à économie de main d'oeuvre qui permettent à des non-qualifiés de survivre (ça vous amuse , vous , de remplir votre réservoir d'essence ou de faire votre propre caissier au supermarché?) et une autre politique s'esquisse...

Où est le bug?

"J'EN SUIS!" Sans m'attarder sur la description ubuesque de ma situation, je suis aujourd'hui convaincu de "l'irréversibilité de cette faisabilité".

"Elections, piège à c..." le soixante-huitard en est venu ces derniers jours à souhaiter le redoublement du petit Nicolas, du "petit clown mal élevé" comme l'ont surnommé les chinois.

Je considère Ma France sous occupation. Collaborer ou résister ?

Un syndicalisme et un tissu associatif complètement vassalisés, une représentation nationale ayant très majoritairement atteint et dépassé l'âge de la retraite, des média écran total de la réalité.........

En revanche ce merveilleux outil qui nous permet d'échanger légitimement !!! Je suis personnellement convaincu que nous vivons et allons vivre, en tant qu'acteurs, une séquence déterminante de l'histoire de l'humanité.

Mon banc de musculation: J'alterne frénétiquement "PUBLIC SENAT" et "BFM BUSINESS". Faites l'essai pendant 1 quart d'heure lundi prochain!

En 1 clic, des milliards d'€ changent de mains et le sort de milliers de gens se trouve bouleversé à jamais........le temps d'un battement de paupières pour Serge DASSAUT (Figaro et canons), Robert BADINTER, abolitionneur de la peine de mort pour les meurttriers que la République n'a plus les moyens d'incarcérer.

@ SAMINES

 

C'est de l'incompétence de notre point de vue.

 

Ils savent se révéler compétents quand ils le souhaitent.

 

La compétence ils la mettent au service des riches qui n'ont jamais été aussi riches malgré la crise. C'est une politique de classe, tout comme ils ont mis en place une justice de classe avec par exemple l'affaire Tapie.

Le bug c'est que nos dirigeants se foutent pas mal que ça fonctionne pour le plus grand nombre.

 

L'économie Française est le cadet de leurs soucis. Leur but : comment dans un tel contexte s'en mettre toujours plus dans les poches. Créer un climat cahotique est bien pratique pour exploiter les gens, leur faire peur afin qu'ils ne l'ouvrent pas trop.

 

Ils veulent que ça fonctionne pour leur classe sociale à savoir les riches, qui n'a jamais été autant riche même pendant cette crise. Et tant pis si ça entraine des dommages collatéraux pour l'économie, et donc le peuple.

 

Ne pas voir ça ce serait se voiler la face, ça devient évident maintenant.

 

Il pensent qu'il suffit juste ensuite d'endormir les pauvres avec de la com' ( type fillon demande une contribution aux riches ah !ah ! ah ! ) pour qu'ils revotent sans réfléchir pour eux en 2012.

 

Sarko avait déja dupé tout le monde en 2007 avec le "pouvoir d'achat" et son populisme de bas étage ... rebelote. Seulement les gens commencent à réfléchir selon moi. NS est trop sûr de lui pour le coup, il pense qu'en reproduisant les mêmes coups il pourra toujours gagner. Il présuppose trop de la bêtise ou de la naïveté des Français selon moi.

 

Ils sont un peu trop sûrs de leur supériorité "de classe". J'espère que ça leur coûtera cher.

@guillaume indart

C'est de l'incompétence de notre point de vue.

Je suis entièrement d'accord avec votre "nuance". J'envisageais la notion de compétence au regard d'une mission de service public, donc de "bon fonctionnement de la société".

Je confesse ma part d'idéalisme...Rire

Bonjour Samine, bonjour Christophe, et tous les internautes,

 

Vous avez tous raison mais ne pensez vous pas qu' il est plutôt temps d' agir que de pleurnicher jusqu' à l' envi car, je constate que c' est tout ce qui se passe de probant ...! Jusqu' à présent.

Vous voulez que ça change, eh bien rejoignez nous dans "La Grande Alliance" qui se bat depuis plusieurs mois pour vous faire comprendre qu' il faut vous libérer de cet asservissement à l' égard des "grands hommes" sur lesquels vous avez toujours les yeux fixé et dont vous attendez un geste pour penser, pour agir. Entre les mains de ces leaders qui en manient les ficelles,vous vous laissez conduire comme des marionnettes, obéissant aux caprices de votre idole momentanée. Lorsque ces idoles populaires tombent de leur piedestal, vous vous trouvez plus désemparés que jamais.

Donc, défiance à l' égard des vedettes,des charmeurs de foule, des marchands d' illusions.

Vous devez apprendre à vous conduire par vous-mémes, sans le secours de ces directeurs de conscience sociale.

Venez s/mon blog:

 

yvangavoille.unblog.fr (puis cliquez s/pressbookbinder)

 

et analisez les différentes rubriques et vous comprendrez que nous pouvons parfaitement infléchir, voire inverser la tendance si nous nous unissons à l' occasion de la présidentielle de 2012;

Amicalement

Yvan - CRRIA de Bordeaux

 

on a la solution

quel partit politique aura un jour les "couilles" pour en parler !!???

http://www.dailymotion.com/video/xgxhto_le-revenu-de-base-le-film_news#from=embediframe

 

c'est un revenu inconditionel pour tous et surtout un impôt juste et inesquivable !

 

Tranquile

 

mais il ne faut surtout pas que cela fonctionne pour tout le monde en tout cas le plus grand nombre !

pourquoi : hé bien simplement pour ceci, on aurait appliqué la bonne recette , on la connaîtrait et on aurait plus besoin d'eux !!

alors ils nous créent des faux problèmes depuis des décennies et nous enfument avec à longueurs d'années !

il faut franchement être con pour ne pas comprendre leur "logique" !!!!

 

ce qui m'inquiète le plus c'est la délocalisation en amérique du comptage de nos votes ainsi que les urnes électroniques ... les français

Tranquile

IL faudrait évoluer,Koszayr!Les 35 h ont permis de garder ou créer 300 000 emplois environ,nombre qui,sinon,serait ajouté aux 4,5 millions actuels!

EX locaux:une clinique,une usine de transformation de produits laitiers...

Quand elles ont été appliquées,en tout dernier, aux hôpitaux,en Janvier 2002,le taux d'augmentation des emplois de remplacement a été,le plus souvent de 6% au lieu de 8% ou 10% nécessaire.Depuis la Droite ,et ses veaux, avancent cet argument pour fustiger les 35h,confondant,à l'intention des idiots,le résultat de la casse avec le non-remplacement volontaire des heures non effectuées.

Ne pas oublier qu'en contre-partie,les personnels ont accepté le quasi-gel de leurs salaires,se sont vu rogner des jours feriés :pentecôte,fêtes locales,congès exceptionnels,temps de formation sur le temps de travail, ,temps de vestiaire exclus du temps de travail,temps de repas rabotés,augmentations des cadences,raccourcissement des timings....Sucrer des primes,annualisation des tâches,travail passé en 2/8 ou en 3/8 dans le privé...Sur 10,11 ans,une forte augmentation des cadences,une diminution de ressources conséquente ,plus ou moins acceptées pour permettre collectivement de sortir des personnes du chômage....De la M....pour faire court.Bel exemple de solidarité de base,au contraire.

 

Hypothèse:et si on passait au 4 jours/ semaines,comme le développe Pierre Larrouturou(voir Wkipedia)et autres sites Web?Sans diminution des bas salaires ?Pas si utopique ..que celà quand on découvre les avantages sociaux et économiques du dispositif.Pourquoi Médiapart n'interwieverait pas cet économiste militant?

Et pour les ignorants prétentieux qui n'ont jamais bavé du chômage et du manque d'argent,:le slogan de l'époque,soutenu par la CFDT ,alors en pointe, était:TRAVAILLER MOINS POUR TRAVAILLER TOUS!

 

@ M Boccara:Votre commentaire rejoint le mien,dans la RECHERCHE INDISPENSABLE et ATTERREE de nouveaux emplois.Tant que les automates remplaceront des emplois,en faisant travailler les clients au passage,parce que les choix politiques favorisent ces pratiques,le chômage va augmenter...Un exemple parmi d'autres.

En fait,les gouvernements libéraux ont choisi la richesse par les exportations,et la paupérisation intérieure, au lieu de favoriser aussi les emplois et la consommation intérieure .

PS:1 chômeur sur 2,non rémunéré.Imaginons-nous à sa place...Même avec le RSA,une fois payés part de loyer et factures incompressibles(avec TVA),obligés de faire la manche avant la fin(la faim)du mois pour acheter une boite bas-de gamme de cassoulet ou raviolis .Avec un impot de 19,6%!

Voyez M Boccara:pas besoin de travailler pour payer des impôts.....

Amicalement.

@Tracanier:Vous avez fumé la moquette?

" le soixante-huitard en est venu ces derniers jours à souhaiter le redoublement du petit Nicolas".??????????????

Que vient faire Mr Robert Badinter ,ancien grand Garde des Sceaux,dans votre fatras?Associé à Serge Dassault,l'héritier de Marcel en plus!????????

 

 

 

 

 

Il faudrait une grande mobilisation populaire pour exprimer notre désarroi dans la rue,

Il faut que tous les politiques prennent conscience de nos difficultés.

J'ai parfois le sentiment que l'on est trahi par nos polititiciens y compris de gauche comme j'ai souvent le sentiment que nos syndicats ne font pas leur boulot.

Il faut un vrai réveil, une vraie mobilisation, non encadrée, quelque chose de fort.

Analyse intéressante: les syndicats, combien de divisions?

A force de les dénigrer- il n'y a plus assez de militants et ceux qui restent en général sont âgés et ont perdu la foi.

La mobilisation populaire parlons-en: dès qu'il y a une manif', de quoi parle-t-on, des casseurs et des provocs policières!!!

Du coup, les peureux restent chez eux.

chez vous un sentiment ...

chez moi une réalité !

Tranquile

il est magnifique
Ou ridicule !
TRIPLE ZERO!

JE le déteste le gros bertrand !

il est maire de st quentin et ministre!

il va cumuler c'est retraite après 2012 l'enfoirée alors qu'il à mal fait son boulot car le chomage explose!

Oui que d'échecs, vous avez raison et encore ne parle t-on pas ici des ex-chômeurs devenus simplement des "travailleurs pauvres", tous ces TUC, CEC, CAE et autres "emploi aidés" !!!

 

Sarko avait promis une enveloppe de 500 millions d'euros pour développer ce genre d'emploi. Où est passé cet argent ? Les Régions, si elles n'ont pas reçu cette enveloppe qu'elles le disent !

 

J'aimerais bien savoir qui sont ces nouveaux chômeurs qui viennent de s'ajouter sur la liste à Pôle-Emploi. Il y a fort à parier que se sont en majorité ces emplois précaires qui restent sur le carreau parce que Sarko n'a pas honoré sa promesse. Et une de plus !

 

Alors oui, DEHORS et n'oubliez pas d'emmener votre clique loin de nous.

 

 

De pire en pire:depuis que l'Etat a baissé sa participation aux salaires des CAE,les administrations ne veulent plus de CAE!A la place,les directeurs Sarkomen veulent placer les agents reclassés,obligés de reprendre plus tôt le travail,où privés d'une mise en pré-retraite justifiée par des commissions médicales départementales...sous les ordres.... des préfets!Sous les ordres de...

<<<«Avec 1,7% de croissance, prévision sans doute trop optimiste, on ne crée que 90.000 emplois, poursuit Plane. Or en 2011 et en 2012, la population active va augmenter de 140.000 personnes, en partie à cause de la réforme des retraites qui va contraindre de plus en plus de Français n'ayant pas encore atteint l'âge légal à rester en activité.»>>>

---

Si j'ai un souhait pour les mois à venir...c'est de savoir comment pensent voter, aux Présidentielles, ceux qui se retrouveront dans cette merde !

--

Je veux parler de ceux qui structurellement, risquent plus que les autres, malgré la perception confiante qu'ils se font de ce risque potentiel, du haut de leur 1,70 de moyenne !

Oups !

Malheureusement, j'ai bien peur qu'ils restent chez eux ou se tournent vers Marine La Peine!

C'est loin d'être gagné pour la gauche.

Malheureusement, j'ai bien peur qu'ils restent chez eux ou se tournent vers Marine La Peine!

C'est loin d'être gagné pour la gauche.

Dites Christophe, êtes-vous pour la bivalence, la réduction des vacances scolaires ?

À vous lire.

"Plus récemment, on a vu des annonces à "Pôle emploi" pour recruter des enseignants alors que M. DARCOS limite au maximum les postes au concours...."

 

Je vous signale que ce n'est pas tout à fait neuf cette situation. et Darcos n'est plus ministre. :D

"Et pour cause, il faut attendre 15 jours d'arrêt maladie plein pour faire appel à un suppléant."

 

Vous savez bien que même après 15 jours il n'est pas certain qu'un suppléant soit nommé.

 

Chez nos voisins, la bivalence est la règle, la vie scolaire n'existe pas, et les professeurs se remplacent entre eux grâce à l'annualisation du service.

Dites, qui n'a jamais voulu entendre raison sur ces dossiers sinon les syndicats enseignants ?

 

Le changement du statut des enseignants du second degré (datant des années 50) est le point qui bloque l'évolution de l'éducation nationale. Ce n'est pas être de droite que de le déclarer, je suis révolutionnaire de gauche.

Embaucher ,cela ils le feront mais par contrat précaire afin de "garder cette souplesse" d'où les annonces à pôle emploi , mais cela signifiera de plus en plus de précarité, de stress et d'inégalité dans les recrutements mais aussi dans les situations personnelles .

Par exemple une remplaçante à mi-temps volontaire pour causes personnelles et celle qui n'aura que cela pour vivre ,car les remplacements ne se font plus qu'en volume horaire et non en poste .

Donc concrètement le ou la professeur que vous aurez devant vous lors des réunions pourra être en train de travailler pour 600 euros par mois ,seul(e) ou avec enfants, venir d'une ville à 100 kms de distance pour un mois , voire moins .. Ainsi la fonction publique sera dans le même cas que la grande distribution et la précarité de vie la même,avec en moins l'avantage des légumes avariés à prendre dans les poubelles en cachette .

Ces cas existent déjà mais ils vont se généraliser .

En parallèle , le volant d'heures supplémentaires augmente obligeant des personnes à travailler plus qu'elles ne le désirent ou le peuvent même physiquement , tout en réduisant le nombre de postes, d'où d'ailleurs des remplacements de demi-postes, voire de quart de postes .Sauf que vous ne pouvez avoir de compléments à faire ailleurs , puisque ailleurs ils ont leur propre recrutement pole-emploi .

Ceci d'ailleurs devrait disparaître car plusieurs rectorats sont déjà à court d'argent pour payer les heures supplémentaires, comme c'était déjà le cas dans les hôpitaux et dans la police .Du coup, ils récupèrent en temps leurs heures sup', mais ils sont toujours en sous-effectif .

Dans l'éducation nationale se serait marrant , des jours de cours en moins pour cause de récupération d'heures supplémentaires imposées :votre enfant vous dirait " je n'ai plus cours d'EPS le lundi de la toussaint à Pâques , parce mon prof récupère ces heures sup '!" Ce qui n'entraînerait pas un remplacement .

Le système du privé réel n'existe pas en France puisque les écoles privées sont en partie subventionnées par l'état , donc il y aura de plus en plus de classes très chargées ,même dans le privé, et des remplacements aléatoires puisque ceux-ci seront faits afin de vivre et pas obligatoirement pour excercer ce type d'emploi, ce qui entraînera aussi des départs en cours d'années .

Ils ont d'ailleurs dans certains établissement privés diminuer le nombres d'heures de cours selon les niveaux d'élèves afin de donner des cours de rattrapage pour les moins bons, puisque eux aussi ont moins d'enseignants.

Ce type d'établissement est cité en exemple pour son fonctionnement : encore faut-il comme eux avoir un recrutement d'excellence à la base ,ce qui n'est absolumment pas le cas de tous les établissements dont certains n'ont qu'une majorité d'élèves "en rattrapage" .

Ceci aussi parce que les contrats sont volontairement en nombres d'heures limités pour des raisons économiques ,et qu'ils soient sous l'intitulé de vacations d'où 2, voir 3 professeur(e)s sur une même année ; du déjà vu pour un même remplacement annuel .

La machine est lancée , pour qu'ils fassent machine arrière , il faudrait des situations criantes , mais comme le montre les chiffres de chômage, ils ont un volant de jeunes qualifiés pour faire illusion et boucher les trous .

Vous ne pouvez pas savoir si le "jeune" en face de vous est un nouveau master ou un ancien demandeur d'emploi . Ou si , si votre enfant vous dit qu'en cours d'anglais , on parle espagnol , parce que pas de recrutement de quelqu'un ayant des compétences en anglais , mais en espagnol oui . C'est arrivé aussi .Cela reste un cours de langues vivantes malgré tout !

@JBG

Mmmh

Alors il faut citer la "recatégorisation" des demandeurs d'emploi qu'a effectué Pôle Emploi à la demande du Ministère fin 2010, la "sortie" des chiffres officiels des demandeurs d'emploi non indemnisés, les demandeurs d'emploi accompagnés dans le cadre des PLIE - qui ne sont plus suivis pas Pôle Emploi dans la plupart des cas -, ceux qui sont employés dans les SIAE (en moyenne 25% de sorties à l'emploi durable), sans oublier ceux qui ne sont pas ou plus inscrits (invalidation de l'autorisation de travail, sans domicile, mandat social bénévole).

 

Concernant votre première objection, la plupart du temps, c'est une demande de RSA qui sera faite (si le revenu du chômage le permet). Cette demande sera possible pour un revenu de chomage inférieur à 800 euros (s'il n'y a pas d'enfant), soit approximativement ce que touche un ex-salarié qui était au smic (17% de la population salariée pour la DARES en décembre 2010).

 

J'avoue ne pas avoir fait les calculs, mais les sources d'approximation risquent plus d'amplifier les chiffres du chômage que les atténuer, à mon avis.

Petit rectificatif : c'est Luc Chatel le ministre de l'EN.

En effet, le ministre cherche à embaucher des candidats qui n'auront plus le statut de la Fonction Publique pour créer des distorsions entre les enseignants fonctionnaires et les autres. Les non-remplacements touchent également l'enseignement primaire, et cela est nouveau, il y a 10 ans ce n'était pas le cas. Dans l'Education Nationale : 66 000 postes en moins depuis 2007, autant d'emplois en moins pour de jeunes diplômés, mais aussi des milliers de postes d'Assistants d'Education supprimés, correspondant certes à des emplois sous-payés et occupés par des femmes.

Concernant votre première objection, la plupart du temps, c'est une demande de RSA qui sera faite (si le revenu du chômage le permet). Cette demande sera possible pour un revenu de chomage inférieur à 800 euros (s'il n'y a pas d'enfant), soit approximativement ce que touche un ex-salarié qui était au smic (17% de la population salariée pour la DARES en décembre 2010).

 

Et quand c'est une femme qui termine son indemnisation à Pôle-Emploi et qui n'a pas droit au RSA, au prétexte que son mari a un salaire. Que lui reste-t-il comme solution ?

Aucune, si l'on parle d'indemnisation.

 

Par contre, il faut lui suggérer d'aller voir la CAF avant la fin de l'indemnisation. Cela permet d'anticiper sur l'évolution de certains droits, tels que l'APL, lorsque cela est possible (cela dépend des revenus du mari).

Et voilà la femme reste toujours une éternelle mineure, à la solde de son mari !

Rire

Ce n'est pas exact. Si c'est la femme qui garde son travail et le mari qui le perd, les conditions d'indemnisation (ou de non indemnisation) seront les mêmes

 

moins les gens guérisses et plus vite ils partent , c'est bon pour les affaires ...

moins il y a de profs et plus on a d'échecs scolaire, augmenter le taux d'ignorance est bon pour les affaires ...

 

et il y en a plein d'autres comme ça qui sont bonnes pour les affaires .....

Je ne dis plus rien

Qu'au moins les parents d'élèves privés de cours aient l'intelligence de s'en prendre au gouvernement actuel et non au premier enseignant qui leur tombera sous la main!

Comme dans toutes les administrations en sous-effectifs où ce sont les agents en contact qui trinquent,doublement,sans pouvoir se défendre,droit de réserve oblige...et bien pratique pour les cadres!

Vous avez raison, mon lapsus (Darcos au lieu de Châtel) est révélateur de l'impression faîte par l'ancien de l'Oréal: une sorte de ministre transparent...

Pour les annonces à pôle emploi à l'heure des restrictions des places au concours, c'est scandaleux. On (l'excécutif) a volontairement crée le "manque", "la pénurie" pour mieux faire appel à un recrutement sans concours...Lamentable !!!

Mathieu Magnaudeix pouvez vous rappeler combien de personnes sont sans travail, au sens BIT du mot, personnes sans emploi ou å la recherche d'emploi non indemnisee, il y en avait plus de 5 millions avant 2011, combien sont ils aujourd'hui?

 

Combien y a t-il de salaries pauvres, cela donnerait une idee de la transformation de la societe depuis 30 ans.

 

Merci

 

... de trop !

Je ne dis plus rien

Les pauvres ( en dessous de 750 E /mois) + précaires j'ai entendu dans une émission sur le site arrêt sur images qu'ils représentaient environ 13 millions de personnes en France.

Mais le plus inquiétant c'est la tendance, à savoir une explosion des contrats précaires depuis 2000. Seuls 15% des contrats signés en 2010 sont des CDI, d'après cette source.

 

 

 

 

Oui.

Descendons dans la rue. Ce n'est plus possible, cette situation a été créée.

Attendons les élections, c'est plus sage, ne leur donnons pas d'arguments, ruminons en silence.

F chérèque va lever son drapeau, les gens vont descendre dans la rue, et NS va remonter ds les sondages et peut-être être réélu.

c'est un cadeau qu'il ne faut pas leur faire, ils viennent de perdre toute une partie de leur électorat, faudrait pas leur rendre.

 

Vous êtes prudent.

 

Vous n'avez peut-être pas tort, car je trouve très étrange la façon dont Fillon et ses sbires s'expriment. Ils semblent aux abois. Il se passe quelque chose de paradoxal ces dernières heures, quelque chose d'inhabituel dans leurs propos, car ils ne cessent de faire référence à l'Opposition, les mettant en garde contre la tentation d'un retour aux subventions qui plomberaient davantage la dette. A ce que nous sachions, c'est la droite qui gouverne et pas l'Opposition. Est-ce que ça voudrait dire qu'ils ne sont plus si sûrs que ça de reprendre du service en 2012 ?

Ou bien alors, ils savent qu'ils ont franchi la ligne jaune et ont peur des promesses de campagne de l'Opposition qui pourraient bien séduire le plus grand nombre de gens en attente d'une politique plus favorable.

Auquel cas, c'est vrai qu'il n'est pas besoin de descendre dans la rue, sauf peut-être à porter, comme les japonais en grève, un bandeau au bras.

 

C'est en effet ce qu'il m'arrive de penser.

Est-ce que ça voudrait dire qu'ils ne sont plus si sûrs que ça de reprendre du service en 2012 ?

Il faudrait alors attendre Copé en 2017.

Il leur faut donc préparer l'équipe B du medef : le PS.

Hollande qui me fait penser à R.Barre,

Aubry ds un rôle de Merkel à la française,

Royal et Montebourg pour bien montrer que les idées de gauche qu'ils déblatèrent n'ont pas l'engouement du français électeur et par là même décrédibiliser Mélenchon, c'est à dire le frond de gauche.

EELV ne seront de toute manière pas au second tour.

Restera FN/PS donc le PS sortira gagnant du grand show de l'élection présidentielle.

Donc Copé peut dormir sur ses deux oreilles et attendre 2017, et Guigou peut continuer à banqueter avec Minc.

le tour est joué.

Cdt

 

 

 

Non, vous vous trompez, Copé est coulé, il le sait déjà, avec l'affaire Takiéddine au derrière. Ouf, et c'est tant mieux. Merci qui ? Merci MEDIAPART de nous l'avoir révélé avant.
Vous voyez bien qu'il ne faut pas attendre les élections. Sauf si vous aimez subir. Je préfère l'idée de la démocratie participative, de la réécriture des institutions. Ces gens n'accepteront jamais de revenir d'eux-mêmes sur leurs privilèges.

 

démocratie participative est un "gros" pléonasme qui me fera toujours rire .. merci ségo !

Je ne dis plus rien

 

dans 3ans ou avant ce sera oublié par le plus grand nombre et sans oublier les 15ans qui seront majeurs à ce moment ...

com d'ab !

d'un point de vue électoral c'était une bonne magouille la majorité à 18ans

ça avait juste mis 2 à 3 ans à se mettre réellement en route

Tranquile

  • Nouveau
  • 25/08/2011 23:10
  • Par
Dans l'émission C dans l'air de vendredi dernier les gars parlaient pour les années qui viennent d'une croissance à 1% l'an. Sachant, me rapporte à un article du Monde il y a quelque années et déjà évoqué ici, que à 1,5% il n'y a ni création ni destruction d'emploi, il est facile à comprendre que les destructions vont se poursuivre. Les prévisions de croissance des gouvernements sont toujours optimistes, le dernier est assez maître en la matière, et c'est de bonne guerre. Lorsqu'hier a été annoncé une révision à 1, 75%, me suis dit que mes petits gars de vendredi ont le compas dans l'oeil. Mitterrand avait émis une forte assertion : "Contre le chômage on a tout essayé". Il avait raison le bougre, mais horreur d'une telle vérité, lorsque tout s'organise autour de l'emploi : dignité, socialisation et revenu. Cependant à lire et écouter les politiques de tout bord, la campagne qui s'ouvre ira de son couplet sur l'emploi avec mise en vitrine de la promesse de x emplois créés dans un futur proche. Bref, l'habituel des campagnes avec bien entendu en bout de course la désillusion et la création ou modification de minimas sociaux et de contrats aidés. Une vraie intoxication. Ma foi, si le pays préfère vivre ces incantations campagnardes, puis la descente, pourquoi pas... faut juste attendre que tout le monde se soit imprégné des mots mitterrandiens et enfin se mette à causer d'un vivre en société autre. Pourtant, dans cet article il y a quelque chose de nouveau pour moi, la distribution des sexes, ce qui me permets de poser une question : La promesse de voir les femmes d'avantage touchées par le chômage dans l'avenir est-ce une façon pour les pouvoirs publics de faire ré-entrer les femmes dans les maisons et appartements ? Avec peut-être l'idée de casser la courbe des divorces et résoudre par-là les problèmes de logement et pour les autres pays le taux de natalité. Je m'autorise ce type de réflexion car il y a l'affichage et les réels objectifs, souvent plus triviaux, en arrière plan. Si on reste dans une perspective d'une société de l'emploi alors il faut sortir un certain volume d'individus du marché du travail sinon l'explosion est à l'horizon. Et, depuis Mitterrand et sa parole, je crains que nous en soyons sur ce sujet à l'os. Ce d'autant que les USA entrent eux aussi dans la danse de la raréfaction de l'emploi... suite au prochain épisode.

Pour moi oui,même si cela touchera les classes moyennes comme comportement plus que les classes populaires qui vivent déjà cela .

Autour de moi, dans les HLM beaucoup de femmes seules avec enfants, travaillant peu ou pas ..

Mais il est évident que sans perspective d'emploi , des femmes ne choisiront pas de se retrouver dans cette situation ni pour elle ni pour leurs enfants et préfèreront "faire avec " dans leur couple ; il y avait déjà un perte de 40% de revenu lors d'un divorce pour une femme , ce qui n'est pas rien , mais elle arrivait à remonter au bout de quelques années .Maintenant les revenus des classes moyennes sont déjà trop touchés , pour choisir de se retrouver déclassées socialement parce que c'est terrible ,en partie pour les enfants et que de nouveau cela les amène à mettre ceux-ci en priorité dans leur choix .

La société étant sans concession pour elles déjà en cas de monoparentalité, et les rendant responsables des échecs des enfants , comme Cameron l'a fait en Angleterre lors des émeutes, mais c'est déjà depuis quelques années dans les discours en France.


 

Pourtant, dans cet article il y a quelque chose de nouveau pour moi, la distribution des sexes, ce qui me permets de poser une question : La promesse de voir les femmes d'avantage touchées par le chômage dans l'avenir est-ce une façon pour les pouvoirs publics de faire ré-entrer les femmes dans les maisons et appartements ?

 

Ecoutez, il y a un parti qui porte cette idée, c'est le FN ! En tout cas sous JM le Pen.

 

La preuve que notre société aborde un virage. Dangereux ? L'avenir proche va pas tarder à nous le faire savoir.

 

C'est une excellente question que vous posez là.

 

Depuis l'intégration des femmes dans les chiffres du chômage (années 70'), il y a toujours eu un chiffrage "de genre". Tout le monde raisonne de façon catégorielle. Cela a autorisé la création de mesures...catégorielles. Ici un stage "spécial jeunes", là des mesures" destinées aux femmes" ou encore ailleurs des dispositifs "réservés aux handicapés".

 

Comme si, sous l'effet d'une action spécifique, un immigré serait moins immigré, un jeune serait moins jeune...

 

Façon très hypocrite d'admettre les discriminations sans les combattre mais tout en se défendant officiellement de les cautionner. Officiellement...

 

Aujourd'hui, ce sont les quinquas et les jeunes qui sont "en ligne de mire". Mais les recettes à base d'ecrans de fumée ne marchent plus.

 

En fait, il manque juste une politique, une vraie, en lieu et place de ce patchwork de mesurettes contradictoires et parfois antagonistes.

"La casse sociale était programmée et nous y sommes."

 

Tout à fait. LA PREUVE dans le livre de Noami Klein, "la stratégie du choc" , p 13-14-15 :

 

"Pendant plus de trois décennies, FRIEDMAN et ses puissants disciples avaient perfectionné leur stratégie : attendre une crise de grande envergure, puis, pendant que les citoyens sont encore sous le choc, vendre l'Etat, morceau par morceau, à des intérêts privés avant de s'arranger pour pérenniser les "réformes" à la hâte."

 

 

 

Un exemple, pour étayer ce qui précède :

 

"Parmi ceux pour qui les eaux de crue de la NOUVELLE ORLEANS étaient synonymes de "superbes occasions" se trouvait Milton FRIEDMAN, grand gourou du mouvement en faveur du capitalisme sans entraves. C'est à lui qu'on attribue la paternité du credo de l'économie mondialisée contemporaine, caractérisée par l'hypermobilité. Agé de 93 ans [.....], trouva malgré tout la force d'écrire un article pour la page d'opinions du Wall Street Journal, trois mois après l'effondrement des digues : "La plupart des écoles de la Nouvelle-Orléans sont en ruine, faisait-il observer, au même titre que les maisons des élèves qui les fréquentaient. Ces enfants sont aujourd'hui éparpillés aux quatre coins du pays. C'est une tragédie. C'est aussi une occasion de transformer de façon radicale le système d'éducation".

 

 

 

L'idée radicale de FRIEDMAN se résume comme suit : au lieu d'affecter à la remise en état et au renforcement du réseau des écoles publiques de la Nouvelle-Orléans une partie des milliards de dollars prévus pour la reconstruction de la ville, le gouvernement devrait accorder aux familles des "bons d'études" donnant accès à des écoles privées (dont bon nombre à but lucratif) subventionnées par l'Etat. Il était essentiel, selon FRIEDMAN, que ce changement fondamental constitue unon pas une solution provisoire, mais au contraire une "réforme permanente".

 

 

 

Des think tanks (groupes de réflexion) de droite s'emparèrent de l'idée et prirent la ville d'assaut. L'administration de Georges W.Bush appuya leurs projets et versa des dizaines de millions de dollars destinés à convertir les écoles de la Nouvelle Orléans en "écoles à charte", c'est-à-dire en établissements subventionnés par l'Etat, mais administrés par des entités privées n'obéissant qu'à leurs propres règles.[...]. Aux yeux de Milton FRIEDMAN, cependant l'idée même d'un réseau d'écoles administré par l'Etat empeste le socialisme. [...].

 

 

Contrairement à la réfection des digues et au rétablissemeent du réseau électrique, la vente aux enchères du réseau scolaires de la Nouvelle-Orléans s'effectua avec une rapidité et une précision toutes militaires. Dix-neuf mois après les inondations, alors que la plupart des pauvres de la ville étaient encore en exil, presque toutes les écoles publiques de la Nouvelle-Orléans avaient été remplacées par des écoles à charte exploitées par le secteur privé. Avant l'ouragan Katrina, le conseil scolaire comptait 123 écoles : il n'est restait plus que 4. Il n'y aait alors que 7 écoles à charte ; elles étaient désormais 31. Les instituteurs de la N.O. étaient représentées par un syndicat puissant ; leur convention collective était dorénavant réduite en lambeaux, et les quelque 4700 membres du syndicat licenciés. Certains jeunes instituteurs furent réembauchés par les nouvelles écoles à charte, ou ils touchaient un salaire nettement inférieur qu'auparavant. Bien d'autres n'eurent pas cette chance.

 

 

 

Selon le New York Times, la N.O. servait à présent de "principal laboraoire des écoles à charte", tandis que l'American Enterprise Institute, groupe de réflexion inféodé à FRIEDMAN, s'émerveillait : "Katrina a accompli en un jour [...] ce que les réformateurs du système d'éducation ont été impuissants à faire malgré des années de travail. Pendant ce temps, les instituteurs du réseau public, témoins du détournement des fonds alloués aux victimes de l'inondation - qu'on utilisait pour anéantir le réseau public et le remplacer par un réseau privé -, qualifièrent le projet de FRIEDMAN de "spéculation immobilière appliquée au monde de l'éducation".

 

J'appelle "capitalisme du désastre" ce type d'opération consistant à lancer des raids systématiques contre la sphère publique au lendemain de cataclysmes et à traiter ces derniers comme des occasions d'engranger des profits.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

FRIEDMAN est un économiste libéral qui a influencé Thatcher, Riegan, Bush, Pinochet, etc. et dont vous trouverez sa biographie dans Wikipédia.

 

ça fait 20 ans (minimum) qu'on le dit à tout va et qu'on nous prend pour des "fous, pescimistes, que l'on voit le mal partout et j'en passe et des meilleures ..."

et aujourd'hui ...ils pleurent ...

et vous croyez qu'ils changerons un jours ??

ils se réveillerons peut être un jour pour mieux se laisser rendormir le lendemain !

quoi qu'il se passe , même si le système change , s'il n'est pas suivit d'une réelle et perpétuelle vigilence, ça repartira dans le décor !

les constitutions ?? on voit bien à quel point elles sont "malléables" ...

Tranquile

 

pffffffffffffff !

 

Et on continue de pousser vers la sortie les plus de 50 ans....

Règle N°1: rétablir l'autorisation administrative de licenciement (même masqué sous forme de guichet-départ avec son faux nez et ses paillettes !)

  • Nouveau
  • 25/08/2011 23:20
  • Par
Bon, on y va dans la rue, oui ?
Oui, oui, oui, oui....

@jip11 et

bonsoir a toute la gauche la vraie

Melenchon

La dette est un prétexte.

Jeudi 18 août, Jean Luc Mélenchon était l'invité du journal d'i-télé où il a débattu

face au libéral Jean-Marc Sylvestre sur la crise de la dette, en présentant les

solutions alternatives du Front de Gauche pour éviter la cure d'austérité qui se prépare

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/08/18/invite-du-journal-di-tele/

http://www.dailymotion.com/video/xkmbii_jean-luc-melenchon-invite-du-journal-d-i-tele-18-8-2011_news#from=embediframe

Voici la gagne Mélenchon Montebourg et Eva au ministère de la justice

EEV c’et du vent

Et la perte sera pour ceux qui auront le malheur de suivre le PS et surtout les vendus de chérèque et Thibault qui en septembre et octobre feront tout pour endormir le peuple, et ce à la solde de ceux qui les engraissent avec petits fours et champagne à l'Elysée

 

regarde s'il pleut ....

Je ne dis plus rienClin d'oeil

Caneton,

Tellement imprécises, les touches, qu'elles tapent QUELQUONQUE au lieu de QUELCONQUE. C'est CON, non ?xxx

OUI !! très con et plus encore Pleurs

non , c'est quon !

Clin d'oeil

  • Nouveau
  • 26/08/2011 00:05
  • Par
Toute mon admiration et mes prières vont ce mois ci encore aux "malheureux" hiérarques de PE à qui notre bon gourvernement demande toujours plus d'imagination pour trouver des moyens de maquiller les vraies statistiques du chômage. Les grosses ficelles sont épuisées depuis longtemps et pourtant cela continue d'augmenter...Ces forçats de la calculette, malgré une pression exarcerbée (les élections approchent....), font un travail pas suffisamment reconnu ...
QU A T IL FAIT DE NOTRE BEAU PAYS !!!!!!!!!! J ENRAAAAAGE !!!!!!!

Je suis à peu près certaines que les chiffres officiels du chômage sont loin de la réalité. le taux de radiation en août a été parait-il très élevé grâce au dernier rappel pour un entretien par e-mail. Il faut savoir que très souvent la première convocation pour un entretien n' a jamais été expédiée. J'ai eu la joie et le plaisir de subir cette façon assez radicale de radier les gens de pôle emploi.

Une chose m' étonne énormément c'est l' absence de débat sur le partage du travail. L' oligarchie qui nous gouverne souhaite supprimer tôt ou tard le nombre d'heures légal hebdomadaire ce qui supprimerait les aides de l' état aux patrons pour les 35 heures et supprimerait aussi les heures supplémentaires. C'est déjà dans les cartons du prochain gouvernement de Sarko pour après 2012. Pour couronner le tout, ils supprimeront la mensualisation des salaires pour en revenir à"' heure". Ce qui permettra pour certains de travailler 10-12h par jour et d'autres salariés, dans la même entreprise 3 ou 4 heures. Le patron est maître chez lui, il fera ce qu'il voudra.

La concurrence, la compétitivité, et le rendement étant des valeurs indépassables de la mondialisation, le chômage d'aujourd'hui installe un futur particulièrement "esclavagiste" pour nos enfants.

 

Le patron est maître chez lui, il fera ce qu'il voudra.

 

S'il y a une chose qu'il faudrait supprimer c'est bien cela ! Du moment que l'homme tient sa survie du travail, il n'est pas normal qu'une poignée d'individus se comportent de la sorte. Il faut tout remettre à plat, tout revoir.

Je suis bien d'accord avec vous, il faudrait supprimer la relation subordonnant à subordonné. Si la "Commune" a été aussi violemment combattue par les forces de l' ordre c'est parce qu'il y avait déjà une telle revendication. L' aristocratie et la bourgeoisie ont tremblé.

Vendre sa force de travail (intellectuelle ou physique) dans une république ne doit pas conduire à une relation de "Maître" à "Esclave" entre deux individus citoyens d'une même république. C'est celà le tour de force des "idéologies et des "enfumages "de la classe dominante. Celle-ci n' a qu'un objectif depuis deux siècles: tuer la gueuse. Cette crise est un moyen de la tuer plus certainement que n'importe quel autre moyen. Sarko se sent pousser des ailes en ce moment. Les puissants ce sont arrangés pour que la France ne batte plus monnaie, ils n' en ont pas besoin, les capitaux circulent et leur seul patriece sont les bourses.

Déjà, adoptons le revenu universel.

 

Clin d'oeil

revenu de base minimum (pour vivre normalement) inconditionnel

 

et cela éliminerait bien des "fléaux" de société et créerait un impôt JUSTE

Sourire

le plus marrant c'est que l'on vous envoie un mail ou texto pour un entretient "téléphonique" ... perso g pas décroché et comme par hasard le mois d'après : radié Sourire on m'a soit disant envoyé un courrier que je n'ai jamais eu alors que d'habitude ils vous envoient 2 a 3 fois la même lettre ...

bon comme je ne suis pas indemnisé je n'ai pas eu de problème pour me réinscrire ... rire ...rire ...

les belles magouilles, de toute façons aux chiffres on arrive toujours à faire dire ce que l'on veut , c'est bien connu.

Tranquile

 

Les Anglais ont eu la chance d'avoir parmi eux, un certain Oscar Wilde, qui disait se damner volontiers, pour un bon mot...quand nous pauvres français, avons à subir des Laurent wauquiez qui pour sûr, grimpera en tongues, la face nord de l'Everest, le jour où son cerveau de major de sa promotion, lui délivrera un bon mot, qui dépasse le stade du sourire complice d'un sympathisant UMP, attendri par la constance de ses efforts si mal récompensés !!!

---

Rien ne Sert d'Assommer le péquin moyen avec ses arguties de chercheur d'idées nouvelles, quand la nature traitresse, vous a formaté pour penser de travers !!!

Sa prestation sur Télé-matin, il y a quelques minutes de cela, a été du même niveau que d'habitude...à savoir, aux raz des paquerettes !!!

La question est pourquoi continuez vous à regarder ces inepties???

Laissez reposer votre cerveau et quittez vos postes de télé, vous verrez on se sent mieux.....

samines... c'est prouvé : la télé tue :

 

http://www.ladepeche.fr/article/2011/08/19/1149475-quand-la-television-raccourcit-l-esperance-de-vie.html

 

 

LA référence qui me manquait pour alimenter ma croisade !

Merci Corinne N

Rire Rire

:o)

 

@ irene

ça fait un an voir plus que j'ai trouvé mieux à faire Clin d'oeil

@ l'alchimique

vous voulez faire crouler un système ? assayez vous dessus (aproximatif mais de ce sens)

 

oscar wilde

Tranquile

@ google

vu sur google ... et dire que c'est l'inactivité devant un écran qui tue ... sont cons chez google ...

Je ne dis plus rien

mille millions de sabords , quand est-ce que les Français accepteront les conditions de vie et de travail des plus démunis de la planète ??? au moins ça nous permettrait d'avoir une première place , celle des salaires les plus bas ,et les industriels de tous pays délocaliseraient leur usines en France !

Pourtant ,c'est fastoche à faire : un euro = 52 roupies ; donc on divise le salaire par 60 et on prend la première place !Tout le monde travaillera pour des roupies de sansonnet !Et en plus les Indiens se sentiront du coup plus riches que nous ,ce qui sera sympa de notre part .
Rigolez bien tant que vous pouvez, car il s'agit bien de cela. S'ils pouvaient il y a belle lurette que ça serait déjà fait.
  • Nouveau
  • 26/08/2011 09:02
  • Par

nom de dieu !

il y a tant,de fainéants,et de fainéantes que cela en France !

 

 

sans compter celles et ceux qui ne sont pas même recencés ...

Clin d'oeil

La politique du monarque commence à porter ses fruits.

Ceux qui ont voté pour lui doivent peut-être commencer à s'en rendre compte.

Bientôt un nouveau coup de rabot, puisque F.Chérèque s'entretient avec fillon, pour préparer la jugulation du ras le bol social.

 

 

  • Nouveau
  • 26/08/2011 09:32
  • Par
Hélas, trois fois hélas, le problème no 1 depuis 30 ans, c'est le chômage : imaginez zéro chômeur. Les comptes de la sécu OK. Les régimes retraites OK. L'endettement du pays, c'est mieux. Mais est-ce possible ?

Pas trente, cinquante. Sauf que dans les années soixante les chiffres du chômage n'intégraient pas celui des femmes. Les chiffres ne sont donc pas comparables, et du fait de la composition d'un foyer actif (pour l'essentiel un actif par foyer à l'époque) et du fait que les salaires augmentaient annuellement (en données nationales).

 

"Il est considéré" qu'il y a et qu'il y aura toujours un chômage dit "structurel". Ce chômage structurel correspond au différentiel entre la capacité d'un ensemble (public + privé) à offrir des emplois et le nombre de personnes en âge d'en avoir un. Dans cette dernière catégorie, "il est considéré" que l'on aura toujours un certain nombre de personnes soit inaptes (maladie par exemple) soit difficilement employables (écart de qualification entre le demandeur et les offres, différentiel de répartition géographique entre les demandeurs et l'offre...).

 

Le chômage structurel n'inclut donc que les personnes durablement éloignées de l'emploi (durablement, c'est un an en France). Ce chômage structurel augmente régulièrement en France depuis des décennies, du fait d'un affaiblissement continu de l'offre d'emploi en volume et d'un niveau de qualification de l'offre de plus en plus élevé. C'est la donnée la plus inquiétante, surtout dans la mesure où elle n'est pas affrontée comme un problème économique (en stimulant la création d'entreprise ou les échanges locaux, par exemple) mais comme une donnée sociale (en multipliant les mesures d'aide financière publique sans résoudre la question du volume d'emplois disponibles, d'où les effets d'aubaine et l'explosion du nombre de sitiuations précaires).

> "Mais est-ce possible ?"

Et, comme pour l'endettement, est-ce souhaitable ? C'est plutôt bien la précarité, pour augmenter la motivation des troupes...

3nxzh_480x270_1ku5ej.jpg
Sacrés Audiard/Blier...
http://www.youtube.com/watch?v=q9K41mYOyCI

MAJ: syntaxe...

 

c'est possible

http://www.dailymotion.com/video/xgxhto_le-revenu-de-base-le-film_news#from=embediframe

de toutes façon le chaumage à long terme n'ira qu'en augmentant , quoi que l'on fasse. La technologie progresse = le chômage progresse , tous le savent.

la solution : la répartition mais pour cela il doivent lacher les fonds ...

tout le problème du piétinement de ses 30 dernières années est là !

une solution par exemple :

http://www.dailymotion.com/video/xgxhto_le-revenu-de-base-le-film_news#from=embediframe

un revenu minimum vital et inconditionnel et c'est faisable et ne coute pas plus à la communauté que les "merdes" actuelles et surtout rétablit un impôt juste.

je me répète mais bon je pense que c'est pour la bonne cause.

Sourire

 

les politiques ou les citoyens ??

http://www.youtube.com/watch?v=F6SH562qW88

 

Je ne dis plus rien

Oui, après les distilleries clandestines de la prohibition, nous aurons les Al Capone du coca clandestin !Une première au monde !Traffic sur les frontières, descentes dans les caves où sera stocké le sucre ,explosion pour n'avoir pas maîtrisé les gazs !!!

J'attends depuis dix ans , le "beurre tue" et le "demi-sel" fait des ravages ,afin que la Bretagne se soulève !Soutenue par le Poitou-Charente libre !

 

ha ça !

pour la taxe sur les sodas ils auront du ... buller !

Je ne dis plus rien

Pour résumer la bonne parole portée ce matin par NKM sur BFMTV : ce n'est quand même pas si grave que si c'était pire ... ( dixit Coluche )

Surtout bien dire que si c'était les socialistes, c' eût été pire , etc ... bla bla, bla ...

Quand J.J. Bourdin lui a collé dans les dents : 400 millions d'impots en plus en 2 ans pour les riches c'est ce qu'a donné l'Etat à B. Tapie ! et vlan !

Question chômage, encore une réussite de Sarkozy !

Et pourtant, les radiations ont tourné à plein régime sur ordre, pour n'importe quel motif ( parfois futile ) il faut "arranger " les statistiques du chômage . Seule l'incompétence de Pôle Emploi, hautement reconnue car complètement dépassé et en sous-effectif, a pu un peu limiter les radiations sauvages faute de gommes !

Il reste qu'il y a effectivement plus de 4 millions de chômeurs, soit pour Sarkozy, Guéant, Bertrand et les autres : 4 millions de fainéants ! Honneur à ceux qui font des heures sup et qui aggravent le chômage ...

Certes, je suis un peu de mauvaise foi, mais je ne suis pas le seul ...

 

pourquoi de mauvaise fois ??

 

c'est vrai , il y a trop de fénéants , d'assistés, d'étranger qui nous mangent notre pain , de pouffiasses qui feraient mieux de rester à la maison et faire des gosses, de gros cons qui se plaignent alors qu'ils ont la chance de pouvoir travailler 10 h par jours, de ceux qui se plaignent de pas manger grand chose alors qu'en afrique ils crèvent de faim ...

ils leurs faudrait une bonne guerre à tout ceux là ! moi j'vous l'dit moi !

Je ne dis plus rienClin d'oeil

Pourquoi persiste-t'on à considérer le chomage des hommes ? le chomage des femmes ?

Quelle est la différence entre un travailleur XX et un travailleur XY ?

Bizarre...

Sourire

Je vous ai donné mon avis un peu plus haut (posté à 11h35).

Au lieu de donner le pourcentage de chomage par catégories de citoyens "femmes - hommes - jeunes - immigrés - quinqua etc..."

Est-ce que cela ne serait pas plus informatif de donner le pourcentage par catégories d'activités "agriculture - industrie - bâtiment - services - commerce - restauration - titulaires CAP, BEP, BAC, BAC + 2, 5, 7 etc..." ?

Au moins, cela permettrait de s'orienter au lieu de se lamenter parce qu'on est une femme, parce qu'on est un jeune, parce qu'on est un quiqua, parce qu'on est diplômé ou pas ...

Par exemple, le taux de chomage chez les Bac +8, donnerait à réfléchir... avant d'entreprendre des études.

En ce qui concerne les femmes, il est dommage que seul le travail rémunéré soit pris en compte et que le 2e mi-temps consacré à l'élevage des enfants soit considéré comme n'existant pas...

Cela a été fait et ne donne rien ,car tout est fluctuant ,donc le temps de l'orientation choisie , la donne peut avoir complètement changé .

Une étude publiée dans Ouest-France montrait que dans les années à venir , le patronnat n'aurait plus besoin que de tel pourcentage de diplômés supérieurs ( j'ai oublié le pourcentage) et qu'il fallait donc orienter les élèves vers des apprentissages ..

Sauf que par ailleurs le patronnat ne voulait plus vraiment former par l'apprentissage, ayant une difficulté "relationnelle" avec la jeunesse , qui ne se comporte plus comme auparavant mais aussi parce qu'ils ont malgré tout besoin de jeunes ayant des compétences pas seulement minimales .

Cette "utopie " de former en fonction des besoins patronnaux supposerait d'une part une stabilité en terme de marché d'emploi , d'autre part accepter des conditions souvent invivables , puisque ce n'est plus en terme de production que les entreprises fonctionnent mais de spéculation .

Une usine de Danone a fermé en Normandie alors qu'elle était rentable , parce qu'une jeune femme de 35 ans , devant son ordinnateur a calculé que le gain serait encore plus important en fermant tout et en transférant dans un ex-pays de l'Est à l'époque .Pour la remercier , elle a eu en prime un "voyager" , alors qu'elle n'avait même pas le permis , mais on n'a pas voulu lui donner l'équivalent du véhicule en argent .

Ce "voyager" a coûté plusieurs centaine d'emplois !

La logique de ce système n'est pas humaine , juste comptable et c'est en cela qu'on ne peut négocier avec , où alors soit on reçoit "un voyageur" permis ou pas, soit une lettre de licenciement à plus ou long terme .

C'est au Bangladesh que se trouvent une partie des industries textiles avec essentiellement un personnel féminin, mais ces même industries, possèdent de l'autre côté de la frontière des structures de remplacement : dès qu'un conflit social existe ,elles continuent leur production en Inde, le temps que "ces dames et leur famille" reviennent au travail moins rétives, et le ventre plus creux pour tout le monde .

Quand on a atteint un tel degré de cynisme, le dialogue est rompu ..

Une des actions possible serait de placarder les images de ces femmes, partout où les produits qu'elles fabriquent se trouvent , non seulement pour donner la réelle "valeur" des produits , mais aussi pour donner à voir ce qu'à terme vivra la planète si on continue ainsi ,et d'y mettre les sommes gagnées par les entreprises et leurs actionnaires et les photos des politiques qui les soutiennent !

Tout en réclamant qu'elles soient poursuivies pour non respect des droits qui sont encore plus ou moins les nôtres, un peu comme on estime que la lutte contre la pédophilie doit être mondiale; ces "crimes"" le sont tout autant et tuent réellement en terme d'espérance de vie bien plus que les cigarettes et les sodas et ennombre plus important.

 

 

 

La DARES, notamment (mais aussi l'INSEE et le CEREQ) donne annuellement ce genre d'information. Elles sont effectivement peu diffusées. Elles servent surtout soit aux politiques régionales de formation (Programmes Régionaux de Développement de la Formation) mais sont aussi à l'origine du "Plan Senior" ou autres "aides à l'apprentissage". C'est ce genre de chiffrage qui a incité à construire les contrats d'alternance dans les années 70'.

 

Ils signalent entre autres l'absence de "pont" entre l'Education Nationale et la vie professionnelle, mais aussi l'absence de qualification "adaptée" dans les cursus professionnels (et là, l'Etat n'est pas seul en cause).

 

Depuis trente ans, par déficit de construction d'un accès à l'emploi structuré, par manque de volonté à penser une politique industrielle, on multiplie l'application de sparadraps sur une jambe de bois qui se désagrège.

 

L'explication est très simple. L'Etat a toujours privilégié les grands groupes sur les PME. parce qu'il préfère avoir un interlocuteur qui représente 10 000 salariés plutot que 100 interlocuteurs qui représentent chacun 100 salariés. Mais les grands groupes gèrent leurs RH sans se soucier des Politiques (surtout quand le siège social est hors de France). Aujourd'hui ils délocalisent, les politiques tapent du pied sur le mode "Ah ba nan alors", et les industriel s'en foutent : la bourse est de leur coté.

"En ce qui concerne les femmes, il est dommage que seul le travail rémunéré soit pris en compte et que le 2e mi-temps consacré à l'élevage des enfants soit considéré comme n'existant pas..."

Ivan Illich appelle cela"Le travail fantôme". Dans cet ouvrage il explique comment ce travail fantôme exécuté par les femmes a été déterminant dans l'industrialisation des pays occidentaux.Les salariés peut payer, entretenus (nourri, blanchi, soigné) par la fée du logis sans avoir à payer ce travail. Dommage, ces messieurs n'ont toujours pas compris que ce travail fantôme était de l' argent que le patronant leur prenait directement de leur poche sans passer par aucune caisse.

Ce même travail chez un employeur est rémunéré, donne les mêmes droits que n'importe quel salarié. Si elle le fait chez elle, elle obtiendra au mieux des mercis (de sa famille) au pire elle sera mal traitée comme beaucoup de femmes en France.

 

mieux avoir 3 femmes et pas d'enfants ... un élevage de poules ....

mdrrrrrrrr

Clin d'oeil

 

 

même pas en rêve...

 

à quoi nous servent un ministre du travail et un de l'économie ... bonjour les dégâts .... lol

Clin d'oeil

Interchangeables en plus!

Aujourd'hui on ne parle que de la dette de la Nation.

 

Il y a une trentaine d'années, les journaux titraient sur le déficit du commerce extérieur, déficit comblé par la politique de la gauche des années 80.

 

Aujourd'hui le commerce extérieur affiche un déficit colossal, mais les journalistes n'en parlent pas . Or c'est la cause majeure de la baisse du PIB et de la hausse du chômage.

 

Le déficit du commerce extérieur qui n'a fait qu'augmenter depuis 2002 est la preuve quantifiée de notre baisse de compétitivité mondiale, et a pour conséquence notre appauvrissement. et maintenant notre baisse du PIB.

Merci à l'ami des riches dont la politique consacrée à l'enrichissement des marchés nous a conduit dans ce fossé.

 

Merci à l'ami des banquiers et des spéculateurs.

Politiques, banquiers et journalistes font partie de la même caste.

Reprenons le pouvoir, ne soyons pas des veaux.

 

trop tard, ils ont grandit les veaux de 68et d'avant ...

Je ne dis plus rien

ET oui!Quand on tue la poule aux oeufs d'or c-a-d quand le budget pour la Recherche -Développement est versé aux dirigeants et actionnaires insatiables....L'Allemagne exporte des produits pourtant plus chers,mais plus avancés au niveau technologique car le tiers environ des bénéfices sert à la R-D. Exemple volontairement omis par notre nano.."président"quand il doit affronter la réalité économique,ce qui n'arrive pas souvent!Une honte de plus!
  • Nouveau
  • 26/08/2011 11:49
  • Par

A quand un revenu de base pour tous ?

On ne peut plus compter sur une augmentation des postes alors qu'il faut de moins en d'hommes pour accomplir un travail.

Ce film l'explique très bien.

http://www.dailymotion.com/video/xgxhto_le-revenu-de-base-le-film_news
Je pense que c'est l'avenir, la seule solution pour lutter contre l'augmentation de la pauvreté. Car la précarité du travail et le chômage ne cesseront pas d'augmenter.

Et le plus tôt sera le mieux. Bougeons-nous !

Oui, d'accord avec vous, c'est une excellente voie à suivre.

 

Voir aussi sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocation_universelle

 

enfin quelcun du même avis Sourire

mais il faut surtout que ce revenu reste INCONDITIONNEL sinon c'est foutu !

question :

 

quel partit politique en parle ??

ps, front de gauche , ump (lol) , les verts !!???

aucun ... bizare non ?

Tranquile

 

celui - ci ne résoud pas l'inégalité des impôts... entre autres

Clin d'oeil

Ça ne peut durer oui, il faut agir oui, je dis qu'il faut que le peuple reprenne pouvoir et privilèges confisqués par la caste politico médiatique.

C'est à notre portée, c'est maintenant.

 

Vous écrivez qu'on ne sait comment s'en sortir. Je lis des solutions, au moins desperspectives ici ou là. Je ne suis donc pas d'accord avec vous : rien n'est écrit d'avance, sauf pour les faibles en caractère.

La guerre y a que ça de bien ...Des morts = du boulot. Mais pas une guerre de niquedouilles hein . Une vraie ... Souvenez vous les 30 glorieuses.

Et si on piquait le pétrole aux Russes ? Ça c'est de l'ennemi valable ...constructif pour pas dire.

 

Pour le moment, Sarkozy-Cameron font leur petite guerre en Libye pour leur piquer leur Pétrole et leur Gaz, au frais du Trésor Public qui n'ayant pas d'agent s'endette pour le compte de Total -10 milliards de Bénéfice en 2010, pas un sou d'impôt en France), BP.

 

Heureusement, qu'en Libye, il y a Kadalfi, un dictateur qui massacrait les Libyens, comme Sadam Husssein en Irack, un dictateur qui possédait des armes de destructions massives jamais trouvé.

 

Combien de morts, de blessés et mutilés libyens, depuis l'agression de la coalition Franco-Britanique en Libye en février 2011?

 

Pour le moment, Sarkozy-Cameron font leur petite guerre en Libye pour leur piquer leur Pétrole et leur Gaz, au frais du Trésor Public qui n'ayant pas d'agent s'endette pour le compte de Total -10 milliards de Bénéfice en 2010, pas un sou d'impôt en France), BP.

+++++++++++ 30000000

de plus votre résumé est d'une parfaite lucidité et réalité

 

ils n'ont pas de bombes atomiques et après on envoit nos entreprises reconstruire avec ce qu'ils importeront de chine et nous nous aurons juste eu le droit de payer la guerre ... mais comme c'est pour la bonne cause ...un dictateur, on fermera notre grande gueule !

Je ne dis plus rien

Aujourd'hui on compte environ 6 millions de vrais chomeurs.

Soit près de 20 % de la population active.

On peut aussi rajouter près de 2 millions de travailleurs pauvres.

-

http://www.chomiste-land.com/lesvraischiffreschomage.htm

http://www.inegalites.fr/spip.php?article905&id_mot=76

R É V O L U T I O N
  • Nouveau
  • 26/08/2011 18:01
  • Par

Voilà une bonne cause pour les milieux féministes; s'attaquer à ce problème comme au problème des revenus pour les femmes ou la parité dans le travail ou dans les différentes assemblées...

Peut- être , seront elles à ce moment là moins sollicitées pour obtenir des promotions ( cf le scandale à la RATP ) et tant d'autres histoires de coucheries, promotion canapé , et cie....

 

  • Nouveau
  • 26/08/2011 19:28
  • Par

Une citation que j'aime bien et qui devrait être rappelée quelque part dans tous les supports des élèves d'HEC, de l'ENA, de Sciences Po, et des écoles de journalisme:

« Le langage des chiffres a ceci de commun avec le langage des fleurs:on lui fait dire ce que l'on veut. Les chiffres parlent mais ne crient jamais. Laissez moi Messieurs préférer le langage des hommes que je comprends mieux »

(Le Président, 1961, Henri Verneuil ... Michel Audiard encore...)

CHOMAGE.

Ce mot devient obscène !

Le désoeuvrement, serait un bon terme, son apprentissage commence à 16 ans, en France.

 

pour beaucoup bien avant ...

Pas content

En 2005, pour mon 55 èmeanniversaire, la BORLOOSE m'a offert une "Demande de dispense de recherche d'emploi".

Comme j'ai mal répondu à l'avocat de Nanard, j'ai été rayé de la liste des demandeurs d'emploi.

Laurent WAUQUIEZ a bien raison:

Pour détecter ces "Cancéreux de la société", rien de tel que :

LE TOUCHER BORLOO-RECTAL

Ca restera dans les anales, mon colon !

Vive le CAC A RENTE

Clin d'oeil

La droite n'applique toujours pas une politique dans l'intérêt public, des hommes et des femmes du pays, mais une politique de classe pour les plus riches hommes et plus riches femmes. Cette politique de racket du peuple est désastreuse pour l'économie ( bouclier fiscal, 5.5 % pour les restaurateurs, baisse constante de impôts sur le revenu, baisse importante de l'ISF, retour en force d'une insultante "charité des riches", très minime au demeurant , dont l'unique but est de faire perdurer leur brigandage, et surtout dont la contrepartie est la destruction de l'Etat social et la conduite de la politique injuste actuelle....)

 

Ces dégats, au fond ils s'en fichent, l'important c'est de piloter tout ça pour les plus riches, tout en faisant croire aux autres, au bas peuple, à la piétaille inculte qu'ils pensent quand même à eux. Nécéssaire car c'est la pietaille qui vote ... D'où la campagne de com' du type : les riches mis à contribution etc ... qui s'intègre dans un dispositif règle d'or, discours fillon, les riches soit disant mis à contribution etc ... c'est de l'enfumage grossier pré-éléctoral.

 

Juste un leurre pour nous endormir ! Tromper les Français pour qu'ils votent quand même pour les gens qui nuisent à leurs intérêts en 2012. Et avec un PS aussi minable que celui qu'on se paie actuellement tout est à craindre. Les mesures de Fillon continuent vers plus d'injustice : hausse de la csg dont il se garde bien, comme les médias d'ailleurs, de parler, pas de remise en cause des mesures anciennes donnant des milliards et des milliards aux riches de façon structurelle ( rien de comparable avec les 300 petits millions qu'il leur demande sur un an ou deux ...)

 

On nous prend pour des cons. Cette droite archaïque est toujours autant "décompléxée". Elle nous crache au visage d'un air cynique. C'est un leurre pré-éléctoral. Il ne faut pas tomber dans le piège.

 

Nous ne voulons pas la charité ! Mais rendez nous l'argent que vous nous avez volé avec le bouclier fiscal, la baisse de l'ISF ( personne en parle mis à part médiapart, baisse de la tva pour les restaurateurs qui se sont bien gavés sans créer d'emploi, baisse de l'impot sur le revenu etc etc ... c'est notre argent rendez le nous bande de voleurs.

 

Les résutats désastreux de leur politique économique ne leur autorise pas de commettre encore ce genre d'écarts !

 

que c'est bien écrit Clin d'oeil

 

en fait cela tient en une phrase:

" la droite nous a toujours enculé !"

la gauche un tout petit peu moins ... pire ...

Je ne dis plus rien

 

camarades investissez dans la vaseline, elle a je crois encore de beaux jours devant elle !

après le CACA 40 , ça PATINE (tapine?) au 40 !

Tranquile

Pauvre Chérèque, représentant CFDT des salariés , qui doit être reçu à l'Elysée ...( dixit nos médias insistants...! Ce qui est très explicite )

Et on veut nous faire croire que les salariés sont défendus par ces syndicats dits majoritaires , dénaturés , subventionnés et dont l'ensemble touchent 8 ou 10 % des salariés ?

Chérèque ne représente rien , personne , sauf lui et ses contradictions pour être gentil .

Quand parlerons nous de la trahison de ces syndicats dits majoritaires corrompus ?

Ils font semblant de protester sur tel ou tel point d'une réforme , mais sont les premiers à signer lors des accords , en collaboration avec le medef et aux critères ultralibéraux voisins de ceux du FMI ....

Tout ceci me rend amer : que le salariat soit roulé dans la farine par le gouvernement , le patronnat , les banques et l'hyperfinance , c'est logique , mais avec l'appui de ses représentants , ça me dépasse .

Comprenez moi, je ne suis pas du tout antisyndicat comme l'extrême droite , ou l'Etat Français l'a été , il y a eu tant de luttes pour obtenir ces contrepouvoirs et lieux de débats , mais je suis révolté contre ces machins dévoyés qui trahissent en permanence leurs fonctions et leurs adhérents.

 

PS : Je pense effectivement qu'il est inutile de parler du chômage en se focalisant sur telle ou telle catégorie...

Que l'on y ajoute des indications sur celui des jeunes, des moins jeunes, des femmes , des personnes agées, etc , d'accord . L'ensemble fait un tout et illustre la gravité des conséquence de le désindustrialisation que bien entendu le tertiaire est incapable de suppléer .

( Car le problème fondamental est là : soit l'argent rentre à cause de notre production , du secteur primaire, et secondaire , de nos exportations , de notre consommation , d'une balance équilibrée et alors le tertiaire et la fonction publique canalisées ne posent aucun problème , au contraire puisque au service de tous ( et financée par l'ensemble en fonction de ses revenus ..)

Cette volonté de négliger l'impôt redistributif est absurde puisque cela ne profite qu'à la rente et aux grandes fortunes ...)

Mais par contre que l'on fasse un effort pour nous fournir les vrais chiffres du chômage , toutes catégories présentées et que l'on n'oublie pas les radiations administratives dont les chiffres sont très révélateurs quand on veut se faire une idée de la crédibilité de nos gouvernants .

Ls.

Rappel : lire soigneusement ceci , en commençant peut être par la page 4 et 5 puis l'ensemble :

http://www.mediapart.fr/journal/france/240811/entre-austerite-et-grand-guignol?page_article=3

Ls.

Bien d'accord avec vous, mais je pense qu'au fond, les intérêts de nos gouvernants ne sont pas les notres. Vous le dites bien, le capitalisme Français est un capitalisme de rentiers. Le monde politique est aussi une politique de rentiers qui une fois élus sont inamovibles et touchent des indemnités à vie.

 

Les grandes fortunes sont des rentiers, les mêmes depuis 1 siècle pour la plupart, et l'Etat est manifestement à leur service pas aux notre.

 

De plus, les revenus du capital sont bien moins taxés que ceux du travail avec des lois mises en place qui instituent pour les rentiers des conditions fiscales bien plus favorables, taxant leurs revenus à 17% environ alors que ceux du travail le sont encore à 40%.

 

Dans ce ce contexte, l'emploi, l'économie n'est pas une prorité, vu que les revenus des petits copains les riches dependent peu du travail finalement. Tout ça s'est selon moi désolidarisé de l'économie réelle, ce qui engendre une divergence d'intérêt entre les Français qui travaillent et ont donc besoin d'une économie qui fonctionne et les rentiers-politiques.

 

 

  • Nouveau
  • 27/08/2011 14:21
  • Par

 

LA VIE EST à NOUS 1936 JEAN RENOIR FILM INTERNATIONALE MUZIK

 

 

Bonsoir belange

Super votre vidéo

Amitiés

Belange

 

Superbe discourt de Ségolène Royale qui non comme les autres Oligarques du PS genre Hollande, Aubry, qui dans leur discourt ne parlent que de la crise et la dette, Ségolène parle de son programme et surtout de quelle façon elle va l’appliquer

 

Je ne vous cacherais pas que ce jour elle à su redonner à la gauche espoir et surtout les valeurs que sont celle de la gauche, la vrai

 

Ravis et surtout surpris que tout comme Montebourg j’avais l’impression d’entendre le discours de Mélenchon celui qu’il ne cesse d’irriguer et ce depuis plus de 2 ans

 

 

Ravis aussi d’avoir put voir le nouveau discours sur L’Europe que veut et veux toute la gauche

 

Une Europe politique, sociale, juste et juste pour tous et non d’une Europe mondiale crée uniquement pour la finance

 

 

Ce dont je suis sur, ce jour et prenez en date, jamais Ségolène n’abandonneras, je pense même que si par malheur n’était pas désignée au premier tour des primaires, tout comme Mélenchon elle se séparera du PS pout rejoindre le FG

 

J’attends de voir dans ce même scénario le comportement de Montebourg

 

 

Pour terminer je vous le fais simple

 

Pour la gauche, la vraie, sortir de cette politique mafieuse et financière, et ce depuis plus de 2 ans,

 

Que je le répète sur ce forum, il n’y a qu’à ce jour ces 3 d'Artagnans que sont Mélenchon, Ségolène et Montebourg

 

 

Je ne vous cacherais pas qu’au primaires du PS du fait des éléments sur le comment à su gérer sa région (Ségolène) que je considère comme très positive ce seras pour elle que je voterais au primaire socialistes

 

 

Ravis aussi ce jour de voir Montebourg ou Royale, tous deux reprendre la politique mis en œuvre avec succès de Lula le Brésil et l’argentine ce dont nous parle depuis 2 ans le pestiféré de la presse et medias TV a la solde de notre monarque NABOT1er Mélenchon

 

 

Bien sur, et soyez en sur, toute notre presse de droite ne vont pas manquer de massacrer Ségolène des demain et lundi matin

 

 

Hollande Aubry tout comme DSK font l’affaire de la droite, alors qu’il redoute tous la politique que mèneras nos 3 d’artagnans que sont Melenchon, Ségolène et Montebourg

 

 

Ségolène Royale

 

Pour ceux qui n'aurais pas vu et voudrais revoir son discours

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xkr0vj_universite-d-ete-partis-socialiste-segolene-royale-2011-08-27_news

 

 

Le producteur de lait

 

http://www.dailymotion.com/SCHOUM1#videoId=xkr0xg

 

 

les 3 mousquetaires ... qui étaient 4 et dont d'Artagnant ou tarte à gnons (c'est celon) était l'un des membres.

Alors chez eux c'est qui le 4ème ?

Clin d'oeil

http://www.monde-diplomatique.fr/1996/01/RAMONET/2265
Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale