Unilever défend son projet de transfert aux Pays-Bas

Par
Les dirigeants d'Unilever sont montés au créneau mardi pour défendre leur projet de supprimer le siège social de Londres et de faire de Rotterdam le seul quartier général du géant anglo-néerlandais de biens de consommation courante, qui suscite une opposition croissante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Les dirigeants d'Unilever sont montés au créneau mardi pour défendre leur projet de supprimer le siège social de Londres et de faire de Rotterdam le seul quartier général du géant anglo-néerlandais de biens de consommation courante, qui suscite une opposition croissante.