Engie cède ses centrales à charbon en Allemagne et aux Pays-Bas

Par
Engie a annoncé vendredi la cession de ses centrales à charbon en Allemagne et aux Pays-Bas au fonds Riverstone Holdings LLC, une opération qui lui permettra de réduire sa dette financière nette d'environ 200 millions d’euros.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Engie a annoncé vendredi la cession de ses centrales à charbon en Allemagne et aux Pays-Bas au fonds Riverstone Holdings LLC, une opération qui lui permettra de réduire sa dette financière nette d'environ 200 millions d’euros.

Le groupe énergétique va céder les centrales de Rotterdam aux Pays-Bas et de Farge, Zolling et Wilhelmshaven en Allemagne, représentant une capacité totale installée de 2.345 MW.

Cette opération s'inscrit dans sa stratégie visant à se désengager des énergies carbonées.

Après ces cessions, le charbon représentera 4% des capacités de production d’électricité au niveau mondial, contre 13% à la fin 2015, précise Engie dans un communiqué.

Au cours des trois dernières années, le groupe a réduit d’environ 75% ses capacités de production d’électricité à partir de charbon.

Dans le cadre d'un nouveau plan stratégique à trois ans, Engie entend doper ses résultats en se spécialisant dans les services à haute valeur ajoutée et les énergie renouvelables pour les entreprises et les collectivités locales.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale