Echauffourées à Air France: le procès reporté

Quinze salariés de la compagnie aérienne comparaissaient vendredi à Bobigny, à la suite des échauffourées du comité d'entreprise du 5 octobre 2015. Devant le nombre d'inculpés et de parties civiles, le procès a finalement été renvoyé sur deux journées fin septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Encore raté. Le « procès de la chemise » n’a toujours pas eu lieu. Ce vendredi, comparaissaient devant la 14e chambre du tribunal de Bobigny quinze salariés d’Air France, pour avoir participé aux échauffourées qui ont entouré le comité central d’entreprise de la compagnie le 5 octobre dernier. Cinq d’entre eux sont poursuivis pour violences en réunion, les dix autres pour des dégradations, notamment sur la grille d’entrée du siège d’Air France. Mais après une grosse heure d’audience, le procès a été renvoyé aux 27 et 28 septembre prochains.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal