Selon Benalla, l'affaire est "l'opportunité" d'atteindre Macron

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Alexandre Benalla admet dans un entretien paru jeudi avoir commis une "grosse bêtise" en se rendant aux manifestations du 1er-Mai en tant qu'observateur de la police mais, avec la révélation de l'affaire dans la presse, "c'était l'opportunité aussi d'atteindre le président de la République".