Obligation vaccinale et effectifs en souffrance : crispations chez les pompiers

Par

Effectifs réduits dans les centres de secours et crainte d’une vague de départs de sapeurs-pompiers volontaires pour échapper à l’obligation vaccinale : les points de tension s’accumulent chez les pompiers. La sécurité civile, elle, se veut rassurante et ne voit rien d’alarmant à la situation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«On va se venger. Avec le ministère de l’intérieur, la guerre est déclarée. » L’avertissement ne souffre d’aucune ambiguïté. Il est lancé, froidement, par Xavier Boy, président de la Fédération autonome des sapeurs-pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés (FA SPP-PATS).