La France s'attelle à la délicate équation des enchères 5G

Par
En dépit de la frugalité récente du gouvernement français en matière d'enchères télécoms, les futures fréquences 5G pourraient voir leurs prix grimper lors de leur attribution l'an prochain, estime le président du régulateur des télécoms, qui cherche la parade pour éviter un scénario à l'italienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - En dépit de la frugalité récente du gouvernement français en matière d'enchères télécoms, les futures fréquences 5G pourraient voir leurs prix grimper lors de leur attribution l'an prochain, estime le président du régulateur des télécoms, qui cherche la parade pour éviter un scénario à l'italienne.