SFR, à vau-l'eau, prépare un plan social

Par

La direction du groupe de télécommunications s’apprête à annoncer le 28 novembre un plan massif de départs volontaires. Le groupe est en train d’exploser depuis l’arrivée de Free mobile. Sa maison mère, Vivendi, souhaite s’en débarrasser pour faire remonter le cours de son action.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

1 100, comme le dit le syndicat Unsa ? 1 500, comme semble le penser plutôt FO ? Peut-être jusqu’à 2 000 comme le pronostiquent certains ? Un étrange jeu de devinettes s’est instauré chez SFR, en attendant le comité central d’entreprise prévu mercredi 28 novembre. Chacun y va de son pronostic mais tous sont d’accord au moins sur un point, il faut s’attendre au pire : le plan de départs volontaires, qui va être présenté par la direction du groupe de télécommunications mercredi, s’annonce massif.