La fusion RFI-France 24 dans sa dernière ligne droite

Par

Le comité d’entreprise de RFI a décidé d'engager un recours pour excès de pouvoir et un référé suspension de ce décret devant le Conseil d’Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le cahier des charges de l'audiovisuel extérieur de la France (AEF), société qui doit englober Radio France Internationale (RFI), France 24 et la partie française (49 %) de TV5 Monde a été publié au Journal officiel, au matin d'un comité d'entreprise sur le sujet. Le 16 janvier, la cour d'appel de Paris avait suspendu la fusion des deux sociétés estimant que le comité d'entreprise n'avait pas été correctement informé sur ce cahier des charges. Le comité d’entreprise de RFI a décidé d'engager un recours pour excès de pouvoir et un référé suspension de ce décret devant le Conseil d’Etat.Le décret précise que l'AEF doit respecter «le pluralisme et la diversité des programmes». «La recherche de la complémentarité entre les différents services intervient dans le respect de leur identité éditoriale, notamment lors de l'acquisition de la production ou de la conception de programmes afin de favoriser l'expression de la diversité culturelle».