De quoi l’austérité est-elle le nom ? L’exemple portugais

Par

Le débat sur « l'austérité » budgétaire, notamment en France où elle n'a pas commencé, est d'abord un refus idéologique de voir l'éléphant qui est dans la pièce : le poids de l'État dont la « providence » est inégalement répartie, et de la classe sociale qui en dépend. Parlons donc de l'éléphant version portugaise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si les pays occidentaux sont promis au sort de l’empire romain d’Orient, le débat en cours sur « l’austérité » aura tenu le rôle de celui sur le sexe des anges qui agitait Byzance, selon la légende, quand les hordes musulmanes campaient sous les murs de la ville. Après l’épisode du fantasmagorique « multiplicateur keynésien », avec Olivier Blanchard dans le rôle du clown blanc, voici l’erreur de manipulation du tableur Excel de Reinhart et Rogoff. Ce serait risible si ce n’était si grave.