L'essoufflement de la construction de logements se confirme

Par
Les mises en chantier de logements et les permis de construire en France ont enregistré une baisse au deuxième trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2018, confirmant le tassement observé depuis le début de l'année après les records atteints en 2017, selon des données publiées vendredi par le gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les mises en chantier de logements et les permis de construire en France ont enregistré une baisse au deuxième trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2018, confirmant le tassement observé depuis le début de l'année après les records atteints en 2017, selon des données publiées vendredi par le gouvernement.