Qwant: les parts d’ombre d’un moteur de recherche stratégique

Par Brice Le Borgne

Derrière la communication effrénée de Qwant, des questions techniques, un récent audit interne ou encore le passé du président Éric Léandri posent question, après les larges soutiens politiques et financiers que la PME a pu recevoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je peux vous encourager à continuer à creuser. Il y a certainement des choses à élucider, mais moi je ne vais pas pouvoir vous répondre. » La conversation avec ce salarié de Qwant tourne court, mais laisse une étrange impression. À en croire certains, le moteur de recherche français ne tournerait pas rond. Aujourd’hui, de plus en plus d’acteurs s’interrogent sur l’indépendance technologique de Qwant, sa communication ronflante, le comportement parfois virulent de son président et ses anciennes condamnations, que Mediapart a découvertes.