L'Estonie réclame 152 millions d'euros à Gemalto pour ses cartes d'identité

Par
Les autorités estoniennes réclament 152 millions d'euros à Gemalto dans le cadre d'une plainte déposée jeudi après la découverte de failles de sécurité dans des cartes d'identité fabriquées par le spécialiste franco-néerlandais de la sécurité numérique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TALLINN (Reuters) - Les autorités estoniennes réclament 152 millions d'euros à Gemalto dans le cadre d'une plainte déposée jeudi après la découverte de failles de sécurité dans des cartes d'identité fabriquées par le spécialiste franco-néerlandais de la sécurité numérique.