La justice israélienne interdit le service de covoiturage d'Uber

Par
Un tribunal israélien a ordonné lundi à Uber de mettre fin à compter de mercredi à ses programmes tests de covoiturage à Tel-Aviv et dans son agglomération, sur lequel le groupe américain comptait pour déployer par la suite ses services dans le reste du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TEL AVIV (Reuters) - Un tribunal israélien a ordonné lundi à Uber de mettre fin à compter de mercredi à ses programmes tests de covoiturage à Tel-Aviv et dans son agglomération, sur lequel le groupe américain comptait pour déployer par la suite ses services dans le reste du pays.