Le glyphosate autorisé pour cinq ans dans l'UE

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Commission européenne a décidé ce lundi 27 novembre, à travers le vote des États membres de l’UE réunis au sein d’un comité d’appel, de renouveler pour cinq ans la licence du glyphosate, après deux ans de discussions sur le sort de l’herbicide – inventé par Monsanto et dont le caractère cancérogène fait débat – le plus utilisé au monde. Dix-huit États, dont l'Allemagne, ont voté pour ce renouvellement, atteignant la majorité qualifiée, acquise à partir de seize États représentant au moins 65 % de la population de l'UE. Un premier vote, le 9 novembre dernier, n'avait pas permis de l'obtenir (l'Allemagne s'était notamment abstenue). Ce lundi, un pays s'est abstenu et neuf autres, dont la France (qui réclamait en guise de compromis une autorisation pour trois ans), le Luxembourg, la Grèce et Chypre ont voté contre.