Chômage : la dangereuse politique du laisser-faire

Par

C'est un vague de chômage sans précédent qui submerge la France, avec une nouvelle hausse de 29 300 personnes en novembre. Une vague d'autant plus inquiétante que le gouvernement conduit une politique sociale timorée. Il promet une inversion de la courbe du chômage mais ne s'en donne pas les moyens. Parti pris.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est décidément un séisme social que connaît la France. Avec chaque mois, une nouvelle vague de demandeurs d’emploi, nourrie par des plans sociaux à n'en plus finir, des charrettes de licenciements ou de ruptures conventionnelles. Un séisme social, qui va porter le chômage dans le courant de l’année 2013 à un niveau historique et que François Hollande s’applique à minimiser, en promettant que la tendance va s’inverser dans le courant de l’année prochaine.