Renault/Nissan: Macron ne croit pas à un renversement de l'alliance

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LE CAIRE (Reuters) - La situation actuelle chez Renault n'est pas de nature à renverser les équilibres de l'alliance Renault-Nissan, a estimé dimanche Emmanuel Macron, précisant avoir exprimé au Premier ministre japonais sa préoccupation sur les conditions de détention préventive de Carlos Ghosn.