Affaire Tapie : Mediapart retrouve la note disparue de Bercy

Par

Une note secrète de Bercy, établie en 2005 par trois « sages », recommandait à l'État de refuser toute transaction avec Bernard Tapie, si celle-ci devait aboutir à une indemnité supérieure à 145 millions d'euros ou si une fraction de cette somme devait tomber, en net, dans sa poche. Mediapart publie ce document qui ruine la défense de Christine Lagarde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un article récent, Mediapart révélait l’existence d’une note secrète, en possession du ministère des finances, susceptible de ruiner la défense de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), qui est visée par une enquête de la Cour de justice de la République (CJR), pour « complicité de faux » et « complicité de détournement de fonds publics » (lire Tapie : la note secrète qui ruine la défense de Lagarde). Mais cette note, dont ne dispose pas la justice, nous n’avions pas pu à l’époque en publier le fac-similé car nous n’avions pas pu consulter le document original. Après avoir frappé, en vain, à de nombreuses portes au ministère des finances pour obtenir ce document, nous n’en avions donc publié que les principaux extraits.