Un rapprochement PSA-Renault ferait trop de casse sociale, dit Carlos Tavares

Par
Un rapprochement entre les deux constructeurs automobiles français PSA et Renault n'est pas souhaitable car il provoquerait beaucoup trop de casse sociale, a déclaré mercredi le président du directoire de PSA.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Un rapprochement entre les deux constructeurs automobiles français PSA et Renault n'est pas souhaitable car il provoquerait beaucoup trop de casse sociale, a déclaré mercredi le président du directoire de PSA.