Carburants : baisser de six centimes, est-ce socialement juste ?

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Demi-surprise mardi matin : Pierre Moscovici annonce une baisse plus importante que prévu des prix des carburants : jusqu’à six centimes par litre à la pompe, soit l’équivalent de 1,5 euro pour 25 litres dans le réservoir. La veille, Jean-Marc Ayrault avait évoqué une réduction bien plus faible, entre deux et quatre centimes. Joli coup de communication du ministre de l’économie. « C’est une décision sans précédent et d’application immédiate », insiste-t-il. Elle est « extrêmement substantielle, notamment pour les bas revenus. »