La BCE ne doit pas tarder à trancher le noeud gordien, dit Knot

Par
Une croissance économique soutenue et un rebond persistant de l'inflation donnent des marges de manoeuvre à la Banque centrale européenne (BCE) pour infléchir sa politique monétaire ultra-accommodante, a dit le gouverneur de la Banque des Pays-Bas, qui s'inquiète d'une normalisation trop lente.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AMSTERDAM (Reuters) - Une croissance économique soutenue et un rebond persistant de l'inflation donnent des marges de manoeuvre à la Banque centrale européenne (BCE) pour infléchir sa politique monétaire ultra-accommodante, a dit le gouverneur de la Banque des Pays-Bas, qui s'inquiète d'une normalisation trop lente.