Elliott salue l'offre d'apaisement de Vivendi au sein du TIM

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROZZANO, Italie (Reuters) - S'acheminant vers un échec annoncé, Vivendi a finalement retiré sa demande de remplacement de cinq administrateurs désignés par le fonds activiste Elliott au conseil de Telecom Italia, ouvrant ainsi la voie à un possible apaisement entre les deux parties.