Muilenburg, sous pression, défend Boeing face aux actionnaires

Par
Dennis Muilenburg, PDG de Boeing, a défendu lundi le constructeur aéronautique et la fiabilité de ses avions lors de la première assemblée générale d'actionnaires organisée depuis les deux catastrophes aériennes impliquant des 737 MAX, qui ont entraîné l'immobilisation complète de ce modèle à travers le monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

CHICAGO (Reuters) - Dennis Muilenburg, PDG de Boeing, a défendu lundi le constructeur aéronautique et la fiabilité de ses avions lors de la première assemblée générale d'actionnaires organisée depuis les deux catastrophes aériennes impliquant des 737 MAX, qui ont entraîné l'immobilisation complète de ce modèle à travers le monde.