Covid-19: un crash test grandeur nature pour les banques

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vingt-sept milliards de dollars ! Lorsque le monde financier a découvert, à la mi-avril, le montant des provisions supplémentaires que les sept plus grandes banques américaines (JPMorgan, Bank of America, Citi, Wells Fargo, US Bancorp , Goldman Sachs, PNB) avaient constituées pour leurs risques de crédit et d’impayés au premier trimestre, il a eu froid dans le dos. Même au temps de la crise de 2008, les banques américaines n’avaient pas mis en réserve autant d’argent.