Nissan dit à Renault ne pas être opposé au projet avec Fiat

Par
Nissan a déclaré mercredi à Renault ne pas être opposé au projet de fusion de son partenaire français avec Fiat Chrysler, rapporte Nikkei, un rapprochement à 30 milliards d'euros qui, s'il voit le jour, modifiera en profondeur le secteur automobile mondial.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOKYO (Reuters) - Nissan a déclaré mercredi à Renault ne pas être opposé au projet de fusion de son partenaire français avec Fiat Chrysler, rapporte Nikkei, un rapprochement à 30 milliards d'euros qui, s'il voit le jour, modifiera en profondeur le secteur automobile mondial.