EDF approuve le lancement d’Hinkley Point, la Grande-Bretagne hésite

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un désagrément inattendu que vient de subir EDF. Alors que le conseil d'administration de l’électricien français a donné son feu vert jeudi 28 juillet au lancement du projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR en Angleterre, à Hinkley Point, le gouvernement britannique a décidé, lui, de temporiser.