Les constructeurs auto en France prêts à une "surprime" écologique

Par
Les constructeurs automobiles sont prêts à une "surprime" à la casse pour l’achat de véhicules non polluants, en complément de la prime à la conversion de l’Etat, mais cette proposition reste à concrétiser, a déclaré lundi Bruno Le Maire, après une réunion avec leurs représentants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les constructeurs automobiles sont prêts à une "surprime" à la casse pour l’achat de véhicules non polluants, en complément de la prime à la conversion de l’Etat, mais cette proposition reste à concrétiser, a déclaré lundi Bruno Le Maire, après une réunion avec leurs représentants.