Rebond plus fort que prévu de la consommation des ménages

Par
La consommation des ménages français en biens a rebondi davantage que prévu en février, enregistrant une hausse de 2,4% sous l'effet d'une forte hausse des dépenses de chauffage avec le retour du froid, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a rebondi davantage que prévu en février, enregistrant une hausse de 2,4% sous l'effet d'une forte hausse des dépenses de chauffage avec le retour du froid, selon les données publiées vendredi par l'Insee.