Vinci dément des discussions sur l'indemnité liée à NDDL

Par
Vinci a démenti mercredi des informations de Challenges selon lesquelles l'Etat discutait avec lui d'une indemnité limitée à quelques dizaines de millions d'euros après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Vinci a démenti mercredi des informations de Challenges selon lesquelles l'Etat discutait avec lui d'une indemnité limitée à quelques dizaines de millions d'euros après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes.