L'Italie emprunte plus cher sur fond de tension avec Bruxelles

Par
Le Trésor italien a dû consentir des rendements en hausse pour emprunter à cinq et dix ans sur les marchés jeudi, payant ainsi le coût de l'instabilité politique dans la péninsule et du risque d'ouverture d'une procédure disciplinaire par la Commission européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Le Trésor italien a dû consentir des rendements en hausse pour emprunter à cinq et dix ans sur les marchés jeudi, payant ainsi le coût de l'instabilité politique dans la péninsule et du risque d'ouverture d'une procédure disciplinaire par la Commission européenne.