France Telecom: les contenus plutôt que l'expansion

Par
France Telecom a annoncé lundi qu'il renonçait à son offre sur l'opérateur nordique TeliaSonera, faute d'avoir trouvé un accord financier. Ce recul signe la fin de sa politique d'expansion géographique, au moins en Europe. L'opérateur historique porte déjà ses regards ailleurs: vers les contenus. La bataille s'annonce frontale avec Canal+

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un mois après avoir lancé une offre sur l'opérateur nordique TeliaSonera, France Telecom jette l'éponge. Le groupe de télécommunications a annoncé lundi qu'il retirait sa proposition de 25 milliards d'euros. D'emblée, le conseil du groupe nordique, né de la fusion entre le Suédois Telia et le Finlandais Sonera, avait jugé que la proposition, qualifiée d'amicale par le Français, était insuffisante. « Malgré un intérêt marqué pour ce projet, le dialogue ouvert avec le conseil d'administration n'a pu aboutir à un accord sur les paramètres financiers », indique France Telecom.