Ce que révèle le tango d'amour Moscovici-Gattaz

Par

Invité de l'université d'été du Medef, le ministre des finances, Pierre Moscovici, a multiplié les cadeaux aux chefs d'entreprise et s'est même montré flagorneur. Même un Pierre Bérégovoy n'en faisait pas tant. À croire que le patron de Bercy craint pour son avenir et se cherche, avec zèle, d'improbables alliés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une vidéo qu’il faut prendre le temps de savourer – surtout si l’on a voté François Hollande à la dernière élection présidentielle –, une vidéo au cours de laquelle on peut voir le ministre socialiste des finances, Pierre Moscovici, danser un stupéfiant tango d’amour avec le président du patronat, Pierre Gattaz. Cela s’est donc passé jeudi 29 août à l'université d’été du Medef, et cela mérite qu’on s’y arrête car la scène soulève une intéressante question : mais pourquoi donc le patron de Bercy se prête-t-il à ce jeu de manière aussi appuyée ?