Les salariés du seul fabricant français d'éoliennes inquiets

Par
Les salariés de Vergnet SA, seul constructeur français d’éoliennes, sont inquiets pour l'avenir après la reprise de leur outil de travail par un investisseur qui, selon eux, veut licencier, ce que le repreneur avait démenti.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ORLEANS (Loiret) (Reuters) - Les salariés de Vergnet SA, seul constructeur français d’éoliennes, sont inquiets pour l'avenir après la reprise de leur outil de travail par un investisseur qui, selon eux, veut licencier, ce que le repreneur avait démenti.