Un gilet jaune coupe court à un entretien avec Edouard Philippe

Par
Un représentant des "Gilets jaunes" reçu vendredi après-midi par le Premier ministre a quitté l'entretien après le refus d'Edouard Philippe que cette discussion soit retransmise en direct à la télévision.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Un représentant des "Gilets jaunes" reçu vendredi après-midi par le Premier ministre a quitté l'entretien après le refus d'Edouard Philippe que cette discussion soit retransmise en direct à la télévision.

Jason Herbert a précisé aux journalistes qu'il invitait tous les Français à manifester de façon "raisonnable" samedi.

"J’ai demandé à plusieurs reprises que cet entretien soit intégralement retransmis en direct à la télévision, (... ) ça a toujours été refusé".

"Je souhaitais que les 65 millions de Français, peut-être un peu plus, puissent entendre les discussions (...), j’ai simplement par courtoisie laissé le Premier ministre et le ministre de l’Ecologie se présenter, je me suis présenté aussi à mon tour et je les ai informés ne pas souhaiter poursuivre la discussion parce qu’il n’était pas possible de filmer l’entretien".

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale