Lafarge convoqué dans l'affaire de son usine syrienne

Par
L'entreprise Lafarge SA est convoquée le 5 juin en tant que personne morale en vue de sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de financement présumé du terrorisme en Syrie dans laquelle huit de ses cadres sont déjà poursuivis, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocate de l'ONG Sherpa.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'entreprise Lafarge SA est convoquée le 5 juin en tant que personne morale en vue de sa mise en examen dans le cadre de l'affaire de financement présumé du terrorisme en Syrie dans laquelle huit de ses cadres sont déjà poursuivis, a-t-on appris jeudi auprès de l'avocate de l'ONG Sherpa.