Les banques italiennes au révélateur des "stress tests" de l'UE

Par
Les banques italiennes risquent d'attirer à nouveau toute l'attention vendredi lors de la publication des résultats des derniers tests de résistance sur le secteur bancaire européen, qui pourraient contraindre les établissements les plus vulnérables à des augmentations de capital ou des cessions d'actifs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Les banques italiennes risquent d'attirer à nouveau toute l'attention vendredi lors de la publication des résultats des derniers tests de résistance sur le secteur bancaire européen, qui pourraient contraindre les établissements les plus vulnérables à des augmentations de capital ou des cessions d'actifs.