Le Maire salue le rapprochement PSA/Fiat Chrysler, sera vigilant

Par
L'entrée en négociation des groupes PSA et Fiat Chrysler en vue de créer un leader mondial de l'automobile et des mobilités est une bonne nouvelle, a considéré jeudi le ministre français de l'Economie et de Finances, Bruno Le Maire qui prévient toutefois qu'il surveillera l'opération de près.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'entrée en négociation des groupes PSA et Fiat Chrysler en vue de créer un leader mondial de l'automobile et des mobilités est une bonne nouvelle, a considéré jeudi le ministre français de l'Economie et de Finances, Bruno Le Maire qui prévient toutefois qu'il surveillera l'opération de près.