Energies, monnaies, inflation : les chaos de l’après-Covid

Personne n’avait imaginé qu’à la sortie de la crise sanitaire, l’économie mondiale se trouverait plongée dans un tel chaos. La mécanique des échanges s’est totalement grippée. Ruptures de stocks et goulots d’étranglement sont apparus tout au long des chaînes d’approvisionnement. Les prix s’enflamment, à commencer par ceux de l’énergie. La crainte de l’inflation resurgit, rejaillissant jusqu’aux politiques monétaires.

La crise énergétique met le modèle chinois à l’épreuve

Par
Lignes à haute tension à Shanghai © Hector Retamal / AFP Lignes à haute tension à Shanghai © Hector Retamal / AFP

Depuis septembre, la Chine connaît des coupures d’électricité et une crise énergétique sans précédent. Les tensions touchent tous les secteurs et le monde entier. Certains tentent d’en profiter pour remettre en cause la politique de décarbonation du président Xi Jinping.

Gaz, électricité : l’Europe de l’énergie en faillite

Par

Personne n’avait vu venir cette crise. Une conjonction d’événements et de facteurs imprévus se sont additionnés pour provoquer une explosion des prix du gaz, qui gagne de proche en proche tous les marchés de l’énergie et révèle la faillite de l’Europe dans ce domaine. Bâtie sur la seule concurrence, elle a choisi d’exposer l’ensemble de l’économie et des ménages à la volatilité des marchés. Sans changement profond,  il risque d’être impossible de mener une transition écologique acceptée par l’ensemble des populations. 

La stagflation, menace ou fable ?

Par
 © Photo illustration Sébastien Calvet / Mediapart © Photo illustration Sébastien Calvet / Mediapart

Avec la poussée des prix, le récit d’une situation d’inflation et de ralentissement économique qui serait propre aux années 1970 revient dans le discours économique. Mais la vraie crise est celle du néolibéralisme, et ce récit apparaît comme un piège avant la présidentielle.

Énergie : la stratégie de la rareté

Par
Energie, croissance et monnaie sont interdépendants dans nos économies carbonées. © Photo Franck Fife / AFP Energie, croissance et monnaie sont interdépendants dans nos économies carbonées. © Photo Franck Fife / AFP

Depuis le début de l’année, les prix du pétrole, du gaz, de l’électricité flambent. Les producteurs ont décidé de profiter de l’inversion du rapport de force entre offre et demande pour rationner les productions et faire monter les cours.

Les banques centrales bousculées face à la peur de l’inflation

Par

Les ruptures du système productif mondial, à la sortie de la crise sanitaire, entraînent une hausse brutale des prix. Est-ce une inflation transitoire, comme le défendent les banques centrales ? Ou un danger sous-estimé, comme le dénoncent des opposants qui réclament un changement rapide des politiques monétaires ?

BCE: l’éléphant du stimulus américain est dans la pièce

Par

À peine adopté, le plan de relance américain de 1 900 milliards de dollars commence à peser sur la politique monétaire européenne : les taux obligataires montent, l’inflation repart. Mais, faute de vaccins, l’économie européenne reste congelée.

Etats-Unis-Chine: la guerre des puces a commencé

Par
Joe Biden lors de l'annonce du plan gouvernemental de soutien à l'industrie des semi-conducteurs, le 24 février. © Getty Images /AFP Joe Biden lors de l'annonce du plan gouvernemental de soutien à l'industrie des semi-conducteurs, le 24 février. © Getty Images /AFP

À l’ère de l’économie numérique, les semi-conducteurs acquièrent une importance aussi stratégique que le pétrole au XXe siècle. Chine et États-Unis rivalisent pour assurer leur hégémonie dans ce secteur. Une nouvelle géopolitique s’installe.

Matières premières: le spectre d’un choc inflationniste

Par

Depuis quelques semaines, les cours du cuivre, de l’argent, du pétrole flambent. Plus qu’un retour à un âge d’or des matières premières, ces hausses reflètent les tensions d’un appareil productif mondial, totalement désorganisé depuis la pandémie, qui peine à se remettre en marche.

Le retour de l’inflation, fausse peur ou vraie menace?

Par

Les polémiques autour du plan Biden aux États-Unis et la remontée des prix des matières premières ont relancé les inquiétudes de certains sur l’inflation. Une inquiétude largement exagérée et qui évite de penser aux enjeux concernant le mode de production.

La crise du coronavirus sera-t-elle inflationniste?

Par

Si le choc économique lié au coronavirus est un « choc externe » ressemblant à une guerre, il serait logique d’attendre une poussée inflationniste après le confinement. Mais, en réalité, ce scénario est peu probable.