Les femmes, premières lignes invisibles

L'épidémie de Covid-19 a servi de révélateur : le travail des femmes reste trop souvent précaire, mal payé, et invisible, alors qu’il est essentiel au fonctionnement quotidien de notre société. Nos analyses, reportages et témoignages.

8 mars: la grève, au nom des «premières de corvée»

Par
Devant l'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 28 mai 2020. © Karine Pierre / Hans Lucas via AFP Devant l'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 28 mai 2020. © Karine Pierre / Hans Lucas via AFP

Année après année, les inégalités entre femmes et hommes au travail perdurent. La crise sanitaire et sociale a montré que les « premiers de corvée » étaient avant tout des femmes. Syndicats et collectifs féministes veulent se faire entendre du gouvernement.

Aide à domicile: ces travailleuses invisibles et en colère

Par
À Blois, la grève des aides à domicile dure depuis trois mois. © JP À Blois, la grève des aides à domicile dure depuis trois mois. © JP

À Blois, comme ailleurs, des femmes travaillant dans l’aide à domicile luttent contre des salaires indécents, loin de refléter le caractère indispensable de leurs tâches.

Covid-19: les couturières bénévoles se battent contre l’oubli

Par
Une femme fabrique des masques de protection à Ivry-sur-Seine, le 1er mai 2020. © Masha MOSCONI / Hans Lucas via AFP Une femme fabrique des masques de protection à Ivry-sur-Seine, le 1er mai 2020. © Masha MOSCONI / Hans Lucas via AFP

Un collectif s’apprête à saisir la Défenseure des droits pour faire reconnaître le préjudice subi par des centaines de femmes ayant répondu à l’appel national à produire bénévolement des masques en tissu.

Aide à domicile: la grande oubliée de la lutte contre le Covid-19

Par
Une aide à domicile dans le Maine-et-Loire en septembre 2020. © Jean-Michel Delage /Hans Lucas/AFP Une aide à domicile dans le Maine-et-Loire en septembre 2020. © Jean-Michel Delage /Hans Lucas/AFP

Du manque de masques à l’absence de reconnaissance politique et financière qui fait fuir des salariées vers l’hôpital et les Ehpad, le secteur de l’aide et du soin à domicile dénonce une situation explosive.

Les femmes, en première ligne des «métiers du soin»

Par
 © Mediapart © Mediapart

Entretien croisé entre Marie-Basile Mbarga, auxiliaire de vie, et Najat Vallaud-Belkacem, co-autrice de La Société des vulnérables. Elles racontent comment les métiers du care, essentiels à la société, sont à la fois très féminisés et mal reconnus. Une émission de « La révolution féministe ».

Contre le coronavirus, les premières lignes sont des femmes

Par
À Paris, un supermarché de quartier, à la Porte de Vanves. © Georges Gonon-Guillermas / Hans Lucas via AFP À Paris, un supermarché de quartier, à la Porte de Vanves. © Georges Gonon-Guillermas / Hans Lucas via AFP

Alors que le discours politique se veut martial, la réalité de la lutte contre la pandémie s’incarne non pas dans de virils guerriers mais dans des professions majoritairement féminines. Lesquelles sont pourtant souvent invisibles, et toujours très mal payées. Témoignages.

Dans les Ehpad et à domicile, l’amertume grandit au rythme de la seconde vague

Par
A Nice. © Hans Lucas via AFP A Nice. © Hans Lucas via AFP

Alors que les portes se referment et que les foyers de contamination se reforment dans les établissements, le personnel au chevet des personnes âgées attend toujours une amélioration de ses conditions de travail et des salaires.

Aides à domicile: ces invisibles du Covid

Par
Ana Fernandes arrivant chez un couple âgé, à Chailles (Loir-et-Cher). © JP Ana Fernandes arrivant chez un couple âgé, à Chailles (Loir-et-Cher). © JP

Le choc de la pandémie aura permis des avancées salariales pour le personnel soignant mais fait prendre conscience aux aides à domicile, soutiens essentiels des seniors dépendants, de leur tenace invisibilité. Sur Facebook, loin des syndicats, certaines préparent le sursaut. Samedi, un collectif appelait à manifester à Paris.

La colère des couturières de masques, lasses de travailler gratuitement

Par Laury-Anne Cholez

Depuis le début du confinement, elles sont des milliers à s’être mobilisées bénévolement pour coudre des masques. Désormais, le dévouement a laissé place au dépit, face au sentiment de se faire exploiter, et à l’auto-organisation.

«A l’air libre»: entretien avec Arnaud Montebourg, masques «grand public»

mini-1

Au programme de notre émission quotidienne en accès libre : un grand entretien avec Arnaud Montebourg sur cette crise et la mondialisation, retour sur nos enquêtes sur les masques « grand public », Usul et Cotentin, et Clara Ysé.

«À l’air libre»: femmes en première ligne, Etats-Unis et religions

capture-d-e-cran-2020-04-22-a-19-06-09

Au menu de notre émission quotidienne en accès libre : comment une « bande de femmes » est en première ligne face à la crise, la situation aux États-Unis, et les cultes en confinement.

Tous les articles