Partout en Europe, le Covid malmène les démocraties parlementaires

Manifestation à Prague le 18 octobre 2020, contre les mesures du gouvernement tchèque pour freiner la circulation du virus. © AFP / Michal Cizek Manifestation à Prague le 18 octobre 2020, contre les mesures du gouvernement tchèque pour freiner la circulation du virus. © AFP / Michal Cizek

Alors qu’Emmanuel Macron convoque des conseils de défense pour gérer la crise sanitaire, comment s’y prennent les voisins européens ? Cet enjeu démocratique pèse sur le consentement des populations à respecter ces règles inédites. Tour d’horizon dans sept pays.

Dossiers

Chômage et formation, le grand bouleversement

Par

Contrôle des chômeurs, reprise en main de l’Unedic, monétisation du compte professionnel de formation, nouvelles règles pour l’alternance… Avec sa loi sur « la liberté de choisir son avenir professionnel », adoptée le 1er août 2018, le gouvernement a imposé des changements profonds au modèle social français.

Entre une économie déjà malade et l’urgence sanitaire, il n’y a pas à choisir

Par
Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, à Matignon, le 26 octobre. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, à Matignon, le 26 octobre. © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Le Medef exhorte le gouvernement à éviter « l’écroulement » économique que susciterait un nouveau confinement. Céder aux sirènes des patrons est l’assurance de perdre sur tous les tableaux à court et à long terme, sur le plan sanitaire comme économique.

Face à la crise sanitaire, l’activité partielle n’est pas la seule solution

Par

Alors que de nouvelles restrictions se profilent, le gouvernement s’en tient à sa solution miracle : l’activité partielle. Cette dernière fait l’objet d’un large consensus. Mais dans la durée, c’est un pari très risqué, alors qu’il existe des alternatives.

Fraudes au chômage partiel: le contrôle impossible

Par
Le premier ministre Jean Castex et la ministre du travail Élisabeth Borne, le 15 octobre 2020. © Ludovic Marin / POOL / AFP Le premier ministre Jean Castex et la ministre du travail Élisabeth Borne, le 15 octobre 2020. © Ludovic Marin / POOL / AFP

Le dispositif de soutien aux entreprises aura coûté 30 milliards d’euros en 2020. Des centaines de millions auraient pu être économisés avec de meilleurs contrôles. Mais le système, simplifié au maximum, est extrêmement vulnérable aux escroqueries.

Le licenciement d’un syndicaliste SFR annulé par la justice

Par
 © Reuters/Stéphane Mahé © Reuters/Stéphane Mahé

L’ex-ministre du travail Muriel Pénicaud avait autorisé le licenciement d’Antony Di Ponzio, actif syndicaliste Sud Commerce, en poste dans une boutique des Champs-Élysées, malgré l’avis contraire de l’inspection du travail. Le tribunal administratif de Paris vient d’annuler le licenciement.

Google est dans le viseur de la justice américaine

Par
 © Jakub Porzycki / NurPhoto via AFP © Jakub Porzycki / NurPhoto via AFP

Le géant du Net est poursuivi pour abus de position dominante par les autorités judiciaires américaines. Impensable il y a encore quelques années, cette procédure illustre l’inquiétude grandissante face au pouvoir devenu exorbitant des Gafa.

Etats-Unis: le pétrole au cœur de la campagne présidentielle

Par
 © Paul Ratje / AFP © Paul Ratje / AFP

La révolution du fracking a été un des moteurs de l’économie américaine depuis 2008. Mais la bulle est en train d’éclater. Donald Trump promet de soutenir coûte que coûte le secteur pétrolier. Joe Biden veut un plan climat de 2 000 milliards de dollars. 

Lactalis, une firme sans foi ni loi

Par Disclose

Manquements à la sécurité alimentaire, pollution massive des rivières, dissimulation d’informations, faillite des mécanismes de contrôle, évasion fiscale à grande échelle… Pendant un an, Disclose a enquêté sur les secrets du géant mondial des produits laitiers.

Lactalis: polluer en bande organisée

Par Disclose
 © Nicolas Serve © Nicolas Serve

Depuis dix ans, Lactalis pollue les cours d’eau français en toute impunité. D’après notre enquête, 38 usines, soit plus de la moitié des usines du groupe laitier, ont été ou sont toujours en infraction. Avec des conséquences dramatiques.

Des souris, des vaccins et des hommes

Par Lise Barnéoud

Que sait-on de la sécurité et de l'efficacité des vaccins à l'essai sur des milliers de volontaires ? Notre enquête montre qu'au moment où les premiers essais cliniques ont été lancés, peu d'animaux avaient été testés et ces animaux n'étaient guère adaptés. Au-delà des masques ou des tests, cette pandémie révèle une autre activité stratégique : la production d'animaux de laboratoire.