Économie

Gandrange bientôt repris par un briseur de grèves?

Économie

Gerdau, le sidérurgiste brésilien qui s'est officiellement porté candidat à la reprise de l'usine ArcelorMittal de Gandrange, n'est pas un exemple de dialogue social. En 2005, il a tout simplement fermé pendant six mois une de ses usines américaines parce que des négociations avec les syndicats n'avançaient pas. Une pratique totalement illégale.

Luc Chatel tempère l'annonce de la généralisation du RSA (Le Figaro)

France — Lien

Modernisation de l'économie: le texte du projet de loi

France

Mediapart a obtenu une copie du projet de loi de modernisation de l'économie, dans une mouture arrêtée le 20 mars dernier. Ce texte prévoit des réformes importantes, notamment concernant les PME, la «banalisation» du Livret A... Le projet de loi en PDF est téléchargeable sur Mediapart.

Stéphane Courbit et Endemol, la déchirure (Le Point)

Économie — Lien

Quel capital faut-il pour être rentier? (L'Internaute)

Économie — Lien

Peter Mandelson: «Arrêtez la pensée néandertalienne!» (Le Monde)

International — Lien

EADS envoie son plaidoyer au gendarme boursier

Économie

EADS est tétanisé. Le collège de l'autorité des marchés financiers se réunit lundi 31 mars pour statuer sur le rapport d'enquête relatif à l'information financière et aux éventuels délits d'initiés dans le groupe aéronautique au printemps 2006. Ces derniers jours, le groupe aéronautique a envoyé, selon nos informations, un dossier à l'AMF.

Nicolas Hulot: «C'en est fini du libéralisme» (JDD)

France — Lien

La justice espagnole enquête sur des comptes de l'ETA au Liechtenstein (El Pais)

International — Lien

Lehman Brothers peut-être victime d'une fraude au Japon (WSJ)

Économie — Lien

Plongée dans le monde du travail précaire (Ouest-France)

France — Lien

La Société générale égare 15 tonnes d'or en Turquie (Europe 1)

International — Lien

Alcatel-Lucent -3: des cadres désenchantés

Économie — Reportage

Ils étaient fiers d'être entrés chez Alcatel. Mais les ingénieurs et les cadres que Mediapart a rencontrés à Vélizy (Yvelines), principal site du groupe en France, se disent aujourd'hui « déboussolés ». La direction vient d'annoncer 400 suppressions de postes. Un choc pour ses têtes bien faites qui subissent de plein fouet la concurrence des autres salariés du groupe, chinois ou africains.